«Si le club avait été inactif pendant un an, la valeur de la propriété en aurait été grandement affectée», Pierre-Hugues Fortin

Le club de golf Héritage est sauvé

La saison de golf 2017 est sauvée au club Héritage de Notre-Dame-de-la-Paix.
Il était minuit moins une quand le groupe Fortin, de Gatineau, est arrivé à la rescousse du terrain menacé de fermeture depuis qu'il avait été repris par un syndic de faillite. Mercredi soir, la Banque de Développement du Canada (BDC) s'est entendue avec le président du groupe, Pierre-Hugues Fortin, afin que son équipe assure la gestion du club au cours de la prochaine année. Le groupe Fortin a déjà relancé le club de golf Tecumseh dans le centre-ville de Gatineau alors qu'il était voué à une mort certaine en 2013. Spécialiste du golf et de l'immobilier, le groupe Fortin est également propriétaire du club Mont-Cascades.
« D'autres groupes ont fait des propositions, dont le groupe Beaudet, qui détient six terrains de golf. Il a l'ambition d'ajouter un terrain par année à ses actifs. Cependant, c'est notre proposition qui a été retenue par le syndic de faillite pour la gestion du club. Ça démontre la crédibilité et la stabilité financière de notre groupe », a expliqué au Droit Pierre-Hugues Fortin.
Ce dernier a l'intention de répondre à l'appel d'offres pour racheter le terrain à la BDC à la fin de la prochaine saison. « La BDC n'a pas encore le jugement de la cour pour vendre le club. Ça va nous donner une année complète pour établir sa valeur réelle. Le club perdait 200 000 $ par année, mais nous croyons en son potentiel. C'est un des plus beaux terrains de la région. Si le club avait été inactif pendant un an, la valeur de la propriété en aurait été grandement affectée », ajoute Fortin.
Son équipe sera à Notre-Dame-de-la-Paix dès lundi afin de préparer le terrain à une ouverture d'ici la fin du mois d'avril. « Nous aurons besoin de 7 à 10 jours pour accueillir nos premiers golfeurs. »
Le Groupe Fortin va gérer le terrain, l'hôtel et le restaurant. En sauvant la saison de golf, c'est aussi une trentaine d'emplois locaux qui ont été préservés.
Lorsqu'il a acheté son premier terrain dans le centre-ville de Gatineau à la fin de 2013, le club Tecumseh était sur le point de disparaître au profit de projets domiciliaires. Non seulement le club a été sauvé, mais il est plus prospère que jamais alors qu'il ouvrira ses portes à une nouvelle saison dès ce vendredi.
« Le chiffre d'affaires a doublé depuis 2014 et il aura presque triplé en 2017. L'objectif sera de faire la même chose avec l'Héritage. Nous avons un bon plan de marketing en place et nous allons viser des partenariats avec le Château Montebello et le parc Oméga. Des milliers de personnes passent devant le club pour aller à Mont-Tremblant. Nous aimerions les retenir chez nous en passant. L'Héritage était seulement ouvert pendant la saison de golf. Notre but serait de le garder ouvert à l'année. »
Exceptionnellement, les membres des clubs Tecumseh et Cascades pourront jouer à l'Héritage gratuitement cette saison. Ils devront uniquement s'acquitter des frais de location de voiturette. Ils auront également un rabais de 50 % sur les chambres de l'hôtel.
Ancien professionnel au club Montebello et plus récemment en Europe, Hugues Fournier sera le prochain directeur général du club Héritage.