Le 14 avril dernier, Stéphane Larose a été arrêté en état d'ébriété au volant d'une fourgonnette scolaire à proximité de l'école primaire St-Paul

Le chauffeur ivre... mais à pied

Le chauffard intercepté complètement ivre au volant d'une fourgonnette scolaire, la semaine dernière à Gatineau, a de nouveau été arrêté par les policiers. Stéphane Larose, 47 ans, a été appréhendé mardi en fin d'après-midi dans le secteur Aylmer alors qu'il errait sur la voie publique en état d'ébriété, ce que la Cour lui avait interdit.
« C'est une policière de notre service qui l'a reconnu puisqu'elle avait collaboré au dossier de conduite avec facultés affaiblies de l'accusé quelques jours auparavant. Elle savait que l'individu avait des conditions d'engagement et elle a décidé de l'appréhender pour une vérification. L'agent a rapidement détecté une odeur d'alcool. L'individu était en possession d'une bouteille de vodka, ce qui lui était interdit », explique Jean-Paul Lemay, du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG).
Stéphane Larose écope de trois nouveaux chefs d'accusation soit de bri d'engagement pour avoir consommé de l'alcool, pour avoir troublé l'ordre public et pour avoir omis d'avoir en sa possession ses documents de la Cour stipulant ces conditions.
Stéphane Larose a été placé en détention et le tribunal s'est objecté à sa remise en liberté, hier, lors de sa comparution.
L'accusé a plaidé non-coupable aux trois nouveaux chefs d'accusation déposés contre lui. Son enquête sous caution aura lieu aujourd'hui.
Le 14 avril dernier, Stéphane Larose a été arrêté en état d'ébriété au volant d'une fourgonnette scolaire à proximité de l'école primaire St-Paul, sur la rue Isabelle dans le secteur Hull. Au moment de son arrestation, l'accusé avait un taux d'alcoolémie près de quatre fois supérieur à la limite permise par la loi, selon l'expertise des policiers, et conduisait avec un permis non-valide.
Ce sont des témoins qui se trouvaient près de l'école qui ont remarqué la conduite erratique du chauffeur. Ils ont aussitôt alerté les policiers et fait descendre les enfants de la fourgonnette. Stéphane Larose n'en était pas à ses premiers démêlés avec la justice en matière d'alcool au volant. L'individu avait déjà été accusé pour conduite avec les capacités affaiblies en 2009, a indiqué le SPVG.