Le Canadien en anglais seulement

Pour une rare fois, ce printemps, les partisans du Canadien qui vivent dans la région d'Ottawa-Gatineau peuvent suivre les performances de leur équipe favorite à la radio. Ils doivent cependant se résoudre à écouter les parties en anglais.
Les Sénateurs d'Ottawa, détenteurs exclusifs des droits territoriaux, ont acquiescé à une demande spéciale de la station anglophone TSN 1200. Cette dernière souhaite meubler sa programmation en soirée en présentant les matches du Tricolore, seul club représentant le Canada dans les séries éliminatoires de la coupe Stanley.
Du côté gatinois, le 104,7 FM a effectué une demande similaire. Elle a essuyé un refus catégorique.
«Nous avons reçu plusieurs demandes des auditeurs. Les gens comprennent que les Sénateurs détiennent l'exclusivité en temps normal, mais en ce moment, les Sénateurs ne sont plus là. Tout le monde, même leurs partisans, suivent les performances du Canadien en séries», explique le directeur général de la station, Bob Rioux.
Ce dernier était prêt à négocier un partenariat avec les Sénateurs. Il était prêt à offrir à l'équipe de l'espace publicitaire gratuit durant les matches du Canadien.
«Tous les réseaux nationaux de télévision diffusent les séries de la coupe Stanley. Les gens d'ici ont pu suivre la première ronde du Canadien à CBC ainsi qu'à RDS. Les gens peuvent même se brancher sur le site web de notre station soeur, le 98,5 FM, pour suivre la partie en direct. Dans cet environnement qui évolue, l'industrie de la radio demeure aux prises avec de vieilles règles imposant des territoires», déplore M. Rioux.
Dans un courriel envoyé au Droit, hier, la direction des Sénateurs explique que la permission spéciale a été accordée à TSN 1200 dans la foulée de l'entente «historique» qui a été conclue l'hiver dernier.
Entente recherchée
En vertu de cette entente liant le club de hockey à la firme Bell, la seule station de radio entièrement dédiée aux sports à Ottawa sera le partenaire officiel de diffusion des Sénateurs pour les 12 prochaines années.
Le 104,7 FM, qui appartient à la firme Cogeco, ne fait pas partie des partenaires officiels des Sénateurs.
Ça pourrait éventuellement changer.
Bell détient également les droits de radio francophones des Sénateurs pour les 12 prochaines saisons. La firme recherche présentement une station locale avec qui elle pourrait s'associer.
Le 104,7 FM et la station franco-ontarienne Unique FM ont toutes les deux manifesté leur intérêt.
Bell pourrait faire connaître son choix dans les prochaines semaines.