Pierre Bourgoin, 49 ans, est recherché par une demi-douzaine de corps policiers.

L'astucieux fraudeur du Home Hardware identifié

La police de la MRC des Collines-de-l'Outaouais est finalement parvenue à identifier le fraudeur bluffeur qui a sévi au Home Hardware Beausoleil de La Pêche, le 17 janvier dernier.
<p>La police tente toujours d'identifier le complice de Pierre Bourgoin, présumé auteur de plusieurs fraudes en Outaouais et ailleurs au Québec. </p>
Quelques jours après la publication d'une photo dans les médias, les policiers ont appris qu'il s'agissait de Pierre Bourgoin, originaire de Montréal.
L'homme est loin d'en être à ses premières frasques en semblable matière, étant recherché par au moins une demi-douzaine de corps policiers au Québec et en Ontario.
L'homme de 49 ans purgeait une peine d'emprisonnement à St-Jérôme, en janvier 2013, lorsqu'il a obtenu une permission de sortie. Plutôt que de revenir à la prison, Bourgoin a pris la poudre d'escampette.
Il a depuis multiplié les fraudes dans des quincailleries, des épiceries et des pharmacies, de la ville de Québec jusqu'en Outaouais.
Selon nos informations, la Police provinciale de l'Ontario a également ouvert un dossier contre Bourgoin, après des cas de fraude dans l'Est ontarien.
À chaque fois, son modus operandi est le même. Le suspect prend des articles sur les tablettes, sans se faire remarquer par les employés, et tente d'obtenir un remboursement à la caisse, prétextant qu'il a oublié la facture.
Au cours des derniers mois, il aurait même poussé sa témérité jusqu'à effectuer des achats pour Services correctionnels Canada.
La police de la MRC des Collines-de-l'Outaouais a récemment découvert que Bourgoin opérait avec un complice. L'homme, qui n'a pas encore été identifié, entre dans le commerce avant le présumé fraudeur pour distraire les employés et obtenir des informations sur les propriétaires, qu'il refile ensuite à Bourgoin.
«Il est confiant et arrogant lorsqu'il entre dans les commerces. Il parle fort et porte un habit cravate. Il dit souvent connaître les propriétaires. Il est très astucieux», explique le porte-parole de la police de la MRC des Collines-de-l'Outaouais, Martin Fournel. 
Le 17 janvier dernier, Bourgoin et son complice ont obtenu un remboursement de plus de 300 $ au Home Hardware de Wakefield. Ils ont récidivé quelques heures plus tard à la quincaillerie BMR à Maniwaki.  
Toute personne détenant de l'information sur le complice en question est demandée de avec l'enquêteur Bruno Lafleur-Larocque au 819-459-2422 - poste 3288 ou via Info-Crime au 1-800-711-1800.