La construction d'un tunnel pour les camions entre l'autoroute 417 et le pont Cartier-Macdonald, sous l'avenue King Edward, plaît au maire d'Ottawa.

L'appel d'offres est lancé pour le pont Macdonald-Cartier

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada a récemment lancé un important appel d'offres pour la réfection du pont Macdonald-Cartier.
La structure, vieille de près de 50 ans, s'apprête à recevoir une cure de jouvence de près de 30 millions de dollars.
Les entreprises intéressées à retaper les éléments en détérioration, notamment le tablier, les trottoirs, le système d'éclairage, les garde-corps et les différents revêtement en béton, ont jusqu'au 12 février prochain pour soumissionner.
La résistance parasismique du pont doit aussi être rehaussée, note le gouvernement, dans son appel d'offres.
Les travaux de réfection devraient débuter au printemps et s'étendre sur au moins deux ans.
Le principal lien interprovincial est dans un piteux état. Les rapports d'évaluation et d'analyse du pont ont révélé que les trottoirs se désagrègent considérablement à plusieurs endroits, que le terre-plein central et les garde-corps extérieurs ne respectent pas les normes actuelles, et qu'ils se sont détériorés à un point tel que, advenant une collision, les garde-corps pourraient carrément tomber, envoyant un véhicule impliqué dans les profondeurs de la rivière.
Le pont, qui enjambe la rivière des Outaouais entre l'avenue King Edward et l'autoroute 5, accueille environ 40 % du trafic quotidien entre Ottawa et Gatineau. Il a un débit journalier de 70 000 véhicules.