L'alunissage

(Vendredi matin...)
(Vendredi matin...)
Tiens Denis, prends ça, m'ordonne Manon en me présentant à deux pouces de la bouche une cuillère à thé remplie de Dieu sait quoi.
- Mais qu'est-ce que c'est!? On dirait de la cire de chandelle.
- C'est de l'huile de noix de coco. Il n'y a rien de plus bénéfique pour la santé. Allez. Ça ne goûte rien.
- Je n'en veux pas de ton jus de coco, Manon. C'est probablement plein de gras, cette affaire-là. Me souhaites-tu une crise cardiaque?
- Oui, il y a du gras Denis. Mais du bon gras.
- Du bon gras... Pfff! Le gras de bacon est du bon gras. Pas ça.
- Idiot. Allez, prends-le. Ton corps te remerciera.
- Mon corps me remerciera si je me lève pour aller me chercher un deuxième café. Pas si je lui fais avaler ce rejet de coconut.
- D'accord Denis. Comme tu voudras, tête dure! Mais on dit sur Internet que l'huile de noix de coco est bénéfique pour le coeur, le système immunitaire, les...
- Internet! C'est là que t'as pris tes informations!? Cesse de croire tout ce que tu lis sur le Web, Manon. C'est parfois n'importe quoi. Je te parie même que je pourrais te trouver, en moins de deux minutes, un site qui explique en long et en large pourquoi il ne faut jamais avaler de l'huile de noix de coco. Lâche ton iPad pour deux minutes, misère. Si ça continue, tu vas croire qu'Elvis est toujours vivant et que l'atterrissage sur la lune en 1969 a été tourné en studio à Hollywood.
- Alunissage, Denis.
- Quoi?
- On dit alunissage quand il s'agit d'un objet qui se pose sur la lune. Et non atterrissage.
- Alors alunis, Manon, et lâche Internet!
- Tiens, je sais ce que je vais faire. Je vais demander à mes 'amis' sur Facebook s'ils prennent de l'huile de noix de coco, eux. Tu verras bien que je ne suis pas folle.
- T'as pas le droit.
- Je n'ai pas le droit de quoi?
- D'utiliser Facebook.
- Et pourquoi pas!? Je peux bien faire ce qui me plaît.
- Tu ne peux pas Manon. Aujourd'hui, le 28 février, c'est la Journée mondiale sans Facebook.
- Mais où as-tu pris ça!?
- Sur... (toussote)... sur le web.
- Et tu dis que JE crois n'importe quoi sur Internet!?
- Ce n'est pas n'importe quoi, c'est le site officiel des Journées mondiales et internationales. C'est très sérieux.
- Et ton site très sérieux te dit de ne pas utiliser Facebook aujourd'hui?
- C'est ça, puisque c'est la Journée mondiale sans Facebook. Il s'agit d'une journée pour lutter contre la cyber-dépendance et l'intrusion des pubs. Donc lâche ton iPad.
- Non. Je veux aller voir ton sérieux site des Journées mondiales. Tiens, je l'ai. Eh bien! Savais-tu Denis que demain, le 1ermars, est la Journée mondiale du compliment? On dit que cette 'Journée' a été créée en 2003 aux Pays-Bas. Et voici ce qu'on ajoute (elle lit à haute voix): Le principe est simple. L'être humain a besoin de reconnaissance, d'être mis en valeur pour se sentir bien. Alors à chacun son petit compliment envers quelqu'un.
- Bon. Alors c'est réglé Manon.
- Quoi? Qu'est-ce qui est réglé?
- Fais-moi un compliment afin que je me sente bien, et je n'aurai pas à prendre ton huile de coco cuit dur.
- Idiot.
- Je doute que le mot 'idiot' se classe dans la catégorie des compliments.
- Espèce d'idiot.
- Non plus.
- Prends ton huile de noix de coco, Denis, et je te ferai un compliment.
- Bon... d'accord! Tu ne lâcheras pas le morceau de toute façon. Pouah!! C'est bien dégueulasse, ça! C'est comme avaler du chocolat cheap qui traîne depuis 10 ans sur une tablette de dépanneur.
- Mais c'est bon pour toi, Denis.
- Pfff! Alors...? Mon compliment?
- Le voici. T'es pas laid quand tu grimaces après avoir pris de l'huile de noix de coco. Fais-la encore, je vais prendre ta photo et la partager sur Facebook.
- Alunis Manon, alunis».