Le troisième but des Yankees de New York, Alex Rodriguez.

La suspension d'A-Rod réduite à 162 matches

La suspension d'Alex Rodriguez en lien au dopage a été réduite de 211 à 162 matches par l'arbitre Fredric Horowitz, ce qui le prive tout de même de 25 des 86 M$ qui restent à son contrat.
Le troisième but des Yankees de New York serait aussi suspendu pour tout match des séries éliminatoires en 2014.
Selon le protocole du baseball concernant le dopage, Rodriguez, 38 ans, pourrait toutefois participer au camp d'entraînement et aux matches hors-concours.
«Le nombre de matches ne me surprend malheureusement pas, car on m'a placé en situation désavantageuse dès le début, a dit A-Rod par communiqué. Ceci est la décision d'un seul homme. Il n'y a pas eu de jury impartial. Ce n'est lié à aucun échec de test de ma part, ça contredit les faits et ça ne cadre pas dans le protocole pour lutter contre le dopage. Ça repose sur des témoignages et des documents qui n'auraient jamais été acceptés en cour aux États-Unis, car ils sont faux et n'ont aucune crédibilité.»
Rodriguez pourrait combattre le jugement en cour, mais il est rare que des juges renversent la décision d'un arbitre.
«Bien que nous croyons que la suspension initiale de 211 matches était appropriée, nous respectons la décision et nous allons continuer de travailler à éliminer de notre sport les substances qui améliorent la performance», a dit le baseball majeur, par communiqué.
Par communiqué également, les joueurs ont dit être en fort désaccord avec la punition, tout en reconnaissant la validité du processus d'arbitrage qui a mené à la décision.
L'affaire Biogenesis
Rodriguez a reçu la sentence de 211 matches du commissaire Bud Selig le 5 août, suite à l'enquête du baseball majeur sur la clinique Biogenesis, qui est accusée d'avoir distribué des produits dopants. L'Association des joueurs a ensuite déposé un grief, disant que la sanction était sans fondement équitable.
Pas moins de 14 joueurs ont été punis en lien à Biogenesis. Le voltigeur Ryan Braun, des Brewers de Milwaukee, a été suspendu pour les 65 derniers matches de la saison 2013, tandis que les autres ont reçu des sanctions de 50 matches.
Rodriguez a admis en 2009 s'être dopé avec les Rangers du Texas, de 2001 à 2003, mais il a souvent nié avoir brisé les règles depuis ce temps. Il croit que Selig est en croisade contre lui pour se donner le beau rôle dans l'opinion publique, après les nombreux scandales de dopage qui ont éclaboussé le baseball.
Sa pénalité était plus de deux fois plus longue que la précédente en lien au dopage, une suspension de 100 matches donnée en 2013 à Guillermo Mota, pour une deuxième offense.
Rodriguez est sous contrat avec les Yankees jusqu'en 2017. Il doit empocher 21 M$ en 2015 et 20 M$ à chacune des deux années suivantes, dans le cadre d'un pacte de 275 M$ pour 10 saisons.