Marie-Michèle Gagnon

La skieuse Marie-Michèle Gagnon se luxe l'épaule

Marie-Michèle Gagnon a subi une luxation à l'épaule gauche et une contusion à la cuisse en chutant à sa première course des Jeux de Sotchi, mais elle a la ferme intention de participer quand même à d'autres épreuves de ski alpin de la quinzaine olympique.
Alors qu'elle participait à la manche de slalom du super-combiné, Gagnon a enjambé une porte, plongé vers l'avant et perdu le contrôle de ses skis, chutant sur ceux-ci. Elle tenait son bras gauche en se relevant.
Gagnon a reçu des soins sur la pente et a été transportée par ambulance à la polyclinique du village des athlètes en montagne, à quelques minutes du centre alpin Rosa Khutor, a fait savoir un porte-parole de Canada Alpin, Keith Bradford, alors que les dernières concurrentes du super-combiné s'élançaient sur la pente.
Gagnon a ensuite fait savoir sur son compte Twitter qu'elle s'est disloquée l'épaule et a subi une contusion au quadriceps de la cuisse gauche, mais qu'elle sera en mesure de disputer les épreuves techniques, celle du slalom géant et du slalom, la semaine prochaine.
Avant de se blesser, Gagnon prévoyait disputer trois autres courses aux JO, dont le super-G de samedi. Ce rendez-vous a maintenant été annulé, mais ceux du slalom géant, mardi le 18 février, et du slalom, trois jours plus tard, tiennent toujours. Le slalom est sa discipline de prédilection.
Gagnon occupait le 21e rang après la première manche du super-combiné, une descente. Son chrono d'une minute et 45,39 secondes l'a laissée à 2,71 secondes de Julia Mancuso, la meneuse au classement provisoire. La Québécoise de 24 ans comptait sur la manche de slalom pour combler son retard.
Le 12 janvier dernier, Gagnon avait d'ailleurs remporté un super-combiné de la Coupe du monde après avoir accusé un retard de 1,37 seconde après la première manche. Les skieuses avaient alors disputé un super-G et un slalom, au lieu d'une descente et d'un slalom comme c'est le cas aux JO.
Maria Hoefl-Riesch a remporté le super-combiné de lundi, devant l'Autrichienne Nicole Hosp et l'Américain Mancuso.