La rumeur

«Quand t'habitais le Vieux-Hull, Denis, où faisais-tu tes épiceries?, me demande un ami, l'autre jour.
- J'allais au IGA Laflamme de la Place Cartier, sur le boulevard St-Joseph, que je lui réponds. Pourquoi me demandes-tu?
- T'as entendu la rumeur?
- Quelle rumeur?
- Il paraît que ce IGA fermera bientôt ses portes. Ce serait triste. Ce IGA familial est une institution à Hull.
- Eh bien... tu me l'apprends. Et en effet, ce serait navrant. Les gens du Vieux-Hull devront aller beaucoup plus loin pour faire leurs courses. T'es sûr de ce que t'avances?
- C'est ce qu'on dit.»
Ah! les rumeurs.... Si elles se concrétisaient toutes, Lawrence Cannon serait aujourd'hui maire de Gatineau avec Benoît Pelletier comme maire suppléant, Brad Pitt et Angelina Jolie en seraient à leur 76e divorce, et Véronique Cloutier annoncerait en exclusivité à la revue 7 Jours qu'elle est la fille de Michèle Richard. Ah oui, j'oubliais, et Elvis serait bel et bien vivant.
J'ai vérifié auprès de la direction du IGA Laflamme du boulevard St-Joseph à savoir s'il s'agissait d'une simple rumeur on non. Et détrompez-vous, chers clients de ce commerce, il ne fermera pas ses portes de sitôt.
En fait - bonne nouvelle -, il doublera en superficie!
Ce qui disparaîtra, c'est le IGA tel que vous le connaissez. Là où vous poussez aujourd'hui votre panier d'épicerie sera bientôt l'endroit où vous garerez votre voiture. En d'autres mots, cet édifice sera rasé pour faire place à un terrain de stationnement.
«Donc il fermera?» que je vous entends dire.
Laissez-moi donc finir!
Oui, il «fermera» (remarquez les guillemets). Mais il fermera pour déménager dans le même centre commercial (Place Cartier). Et selon le directeur général de ce IGA, Dany Larivière, ce magasin d'alimentation ne fermera jamais ses portes. Le déménagement se fera en plusieurs étapes, et ce, pendant quelques années. Donc, il y aura possiblement quelques inconvénients, mais vous pourrez toujours vous procurer vos bananes, votre jambon, votre Kraft Dinner, votre lait et votre bière à ce magasin.
Le IGA Laflamme sera d'ici deux ou trois ans voisin du Walmart de la Place Cartier (anciennement le Zellers). Et si tout va comme prévu, les travaux devraient débuter au printemps.
«Et le nouveau magasin fera presque le double de ce que nous avons présentement comme superficie, a indiqué M. Larivière.
- Donc il ne fermera jamais ses portes?
- Jamais.»
Donc voilà. Fin de la rumeur. Bon déménagement au IGA Laflamme. Et tout le monde est content.
"*
La demande en mariage
Changement de sujet...
Un rappel que vous avez jusqu'au mardi 11 février pour me faire parvenir votre demande en mariage à l'être aimé.
Parce que le 14 février prochain, jour de la Saint-Valentin, je laisserai mon espace dans cette page à quiconque veut l'utiliser pour demander la main à la personne de sa vie.
Ce «concours» est ouvert à tous les lecteurs et lectrices des deux côtés de la rivière. Monsieur peut demander madame en mariage, madame peut demander monsieur. Ou encore monsieur peut demander monsieur, comme madame peut demander madame.
Vous me faites parvenir votre demande par courriel, par télécopieur ou par la poste (approximativement 400 mots, ou un peu plus, si nécessaire). Une d'entre elle sera choisie au hasard et sera publiée (avec les fautes corrigées, s'il y en a) dans notre édition de la Saint-Valentin.
L'auteur(e) de la demande choisie sera avisé avant sa publication.
Le prix
Quand je vous ai invités à participer à ce concours, dans ma chronique de mercredi dernier, j'ai indiqué que j'allais annoncer le prix qui sera remis au gagnant dans une prochaine chronique. Alors voici: le gagnant aura d'abord le plaisir de voir la surprise sur le visage de son promis (ou sa future) quand il lira son Droit ce matin-là.
Il recevra de plus une copie laminée de sa demande en mariage telle que publiée dans LeDroit du 14 février 2014.
Et, enfin, les futurs mariés auront droit à une expérience thermale (accès aux bains), ainsi que deux massages de 60 minutes, au Nordik Spa-nature. (Une valeur de 300$).
Donc à vos plumes ou claviers, les amoureux, c'est le temps de faire la grande demande d'une façon originale, amusante et, j'oserais dire, romantique.
Voici mes coordonnées: dgratton@ledroit.com ou 613-562-7539 (télécopieur).