La skip Jennifer Jones, à gauche, et la curleuse d'Ottawa Dawn McEwen, batailleront pour la médaille d'or.

La région assurée d'une première médaille

Après être devenue la première formation féminine dans l'histoire des Jeux olympiques à gagner chacun de ses matchs du volet préliminaire, le Canada a obtenu son billet pour la grande finale, mercredi, grâce à un gain de 6-4 contre la Grande-Bretagne dans l'une des deux demi-finales du tournoi féminin de curling des Jeux de Sotchi.
Le Canada a concrétisé cette dixième victoire consécutive au 10e bout, lorsque la skip Jennifer Jones a réussi un placement au bouton bon pour un point, alors que trois pierres britanniques se trouvaient dans la maison.
Le quatuor canadien a amorcé le match avec aplomb, récoltant deux points dès le premier bout, avec le marteau, avant de voler un point à la manche suivante.
L'équipe britannique de la skip Eve Muirhead s'est ressaisie, marquant deux points au 3e bout pour revenir dans le match, et a tenu tête à la formation canadienne jusqu'à la toute fin.
À sa première présence aux Jeux olympiques, Jones, championne du monde en 2008, tentera de procurer au curling féminin canadien une première médaille d'or, jeudi, depuis le triomphe de Sandra Schmirler aux Jeux de Nagano en 1998.
Pour ce faire, il lui faudra venir à bout de la Suède, qui a défait la Suisse 7-5 lors de l'autre demi-finale, grâce à une poussée de trois points lors des deux dernières manches.
Les deux formations s'étaient affrontées lors de la deuxième session du volet préliminaire, et le Canada avait signé une convaincante victoire de 9-3 dans un match qui s'était terminé après le huitième bout.
Plus tard mercredi, on fera place aux demi-finales du volet masculin. Dans l'un des deux matchs, le Canada livrera bataille à la Chine et dans l'autre, la Suède croisera le fer avec la Grande-Bretagne.