La ministre Christine St-Pierre

La politique québécoise est encore un «jeu d'hommes», dénonce Christine St-Pierre

La politique québécoise est encore et toujours un «jeu d'hommes», a dénoncé la ministre des Affaires internationales Christine St-Pierre, mercredi.
La ministre a fait ce commentaire au lendemain du discours de l'ancien président américain Barack Obama devant environ 6000 personnes à Montréal.
L'ancien président a demandé aux femmes de ne pas se laisser décourager par le résultat d'une seule élection, faisant référence à la défaite de Hillary Clinton.
Il a parlé de la grande difficulté pour les partis politiques de recruter des femmes.
En mêlée de presse, mercredi, Mme St-Pierre a rappelé que «les règles ont été écrites par des hommes».
Ces règles, il faut les changer pour être moins «en mode combat, être moins en mode de se battre; c'est agressif la politique, c'est agressant, a-t-elle soutenu. Il faut nous, comme femmes, les réécrire, ces règles-là, et si on est plusieurs en politique, on va y arriver, mais si on n'est pas assez nombreuses, on n'y arrivera pas.»
Le premier ministre Philippe Couillard s'est engagé, samedi, à atteindre une «zone de parité» lors des prochaines élections.
Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, a dit quant à lui viser un Conseil des ministres paritaire en 2018.