Jean-Francois Fortin

La page Facebook ne respecte la loi sur les langues officielles

Un député bloquiste vient de déposer une plainte au Commissaire aux langues officielles Graham Fraser contre la Commission canadienne du tourisme au sujet de sa décision de fusionner ses communications sur le réseau social Facebook.
Selon le député Jean-François Fortin, critique du Bloc Québécois en matière de Tourisme, la décision prise par la CCT fera en sorte que les pages anglophone, francophone et germanique seront dorénavant fusionnées, ce qui va à l'encontre de la Loi sur les langues officielles.
«Cette décision va à l'encontre des principes mêmes d'égalité des deux langues officielles dictés par la loi et la Commission canadienne du tourisme, à titre de société d'État, doit s'y conformer» a fait valoir hier le député Fortin.
Ce dernier a rappelé que la décision s'ajoute à la feuille de route déplorable de la CCT quant à l'usage du français dans ses communications publiques et internes. 
«Le Commissaire aux langues officielles a rédigé de nombreux rapports blâmant la CCT pour des agissements non respectueux de la langue française. Celui-ci avait d'ailleurs déposé en 2005 des recommandations à suivre pour corriger les lacunes soulevées, mais depuis, aucune modification n'a été apportée par la CTT » déclare le député Fortin.
La dernière enquête du commissaire aux langues officielles portait sur le dernier blogue unilingue anglais de l'organisme fédéral qui traitait du relais de la flamme olympique lors des derniers Jeux d'hiver.
Le député Fortin a par la même occasion demandé au ministre d'État Maxime Bernier, responsable du Tourisme d'intervenir. 
«Il doit mettre ses culottes en rappelant sévèrement à l'ordre la Commission canadienne du Tourisme pour que celle-ci respecte la langue française et les particularités des intervenants touristiques francophones dans ses communications qu'elles soient de natures publique ou interne», a souligné le député Fortin.