La soprano Maria Knapik et le maestro Michel Brousseau, partageront leur amour pour l'opra et pour Chopin.

La musique résonne dans la nature

Le Pontiac s'apprête à accueillir la troisième édition du Festival de musique classique Sous les pins, du 18 au 27 juillet.
Les municipalités de Bristol, Quyon et Chapeau, se partageront cette année encore plusieurs artistes canadiens renommés, telle la soprano Donna Brown, qui ouvre le festival vendredi, ou encore la flûtiste Joanna G'froerer et le pianiste montréalais d'origine ukrainienne Serhiy Salov.
L'une des soirées les plus populaires du festival, Opéramania, au cours de laquelle neuf musiciens, en duos ou en ensembles variés, reprennent les plus célèbres airs d'opéras, reprend du service. Le pianiste Jean Desmarais, qui est également directeur artistique de Sous les pins, participera à ce Opéramania 3, prévu samedi.
L'après-midi du dimanche 20 juillet sera consacré à Vienne! Vienne!, dans les partitions de Mozart, Brahms, Schubert et Kreisler. Le festival prendra ensuite une pause, pour mieux faire résonner, mercredi23, dès 19h, l'orgue Casavant de l'église Saint-Alphonse, à Chapeau, alors que l'organiste Philippe Bélanger, titulaire des grandes orgues de l'Oratoire Saint-Joseph de Montréal, interprétera quelques airs immémoriaux signés Bach, Sweelinck, Willan, Widor et Brahms.
Le lendemain, à la Cidrerie Coronation Hall de Bristol, la soprano Maria Knapik et son inséparable pianiste, le maestro Michel Brousseau, partageront leur amour pour l'opéra et pour Chopin.
Place au récital Chants et sérénades d'été, le 25, en l'église Sainte-Marie de Quyon, qui réunira en duo la flûtiste soliste de l'orchestre du centre national des arts Joanna G'froerer et la harpiste Michelle Gott.
L'ambiance sera ensuite à la romance, samedi26, à Bristol, en compagnie de sept chanteurs et chanteuses lyriques, et du pianiste Frédéric Lacroix.
De l'aube aux feux d'artifices viendra clore le festival dimanche 27 juillet, dès 14h30, à la cidrerie.
Le pianiste Serhiy Salov s'attaquera à la Sonate Waldstein de Beethoven et à une ballade de Chopin, avant d'interpréter sa propre transcription du ballet de Petrouchka de Strawinski et La valse de Ravel.
Malgré son jeune âge, le festival Sous les Pins se targue d'attirer des amateurs des plusieurs provinces canadiennes, voire des États-Unis et du Brésil.
ybergeras@ledroit.com
OÙ? Bristol, Quyon et Chapeau
QUAND? Du 18 au 27 juillet
RENSEIGNEMENTS? 819-647-2547;
www.under-the-pines.ca