L'ancien des Sénateurs s'absentera pour la durée de la saison 2017-2018.

La fin pour Marian Hossa?

L'ailier des Blackhawks de Chicago Marian Hossa ratera toute la saison 2017-18 en raison d'une maladie cutanée progressive qu'il combat depuis déjà plusieurs années.
L'équipe en a fait l'annonce mercredi. Le vétéran de 38 ans souffre de sévères effets secondaires liés à la médication qu'il doit prendre pour traiter cette maladie. Ces effets secondaires rendent la pratique du hockey quasiment impossible.
«Je suis déçu de ne pas être en mesure de jouer, mais je dois prendre en compte la sévérité de ma maladie et les effets secondaires des traitements dans ma vie sur la patinoire et à l'extérieur de celle-ci», a dit Hossa.
Hossa a précisé qu'il a subi de façon privée des traitements depuis quelques années, sous la supervision du personnel médical des Blackhawks.
Le Dr Michael Terry a déclaré que l'équipe appuyait la décision de Hossa, ajoutant que c'était là l'approche appropriée «afin de le garder fonctionnel et en santé, non seulement à court terme, mais pour le restant de sa vie».
Le directeur général Stan Bowman a qualifié l'absence de Hossa de «perte importante». Vétéran de 19 saisons, Hossa n'a raté que 46 matchs au cours des six dernières campagnes. Il a amassé 45 points la saison dernière.
«Ses coéquipiers et ses entraîneurs étaient conscients qu'il luttait contre des obstacles physiques très importants, mais il ne s'est jamais plaint et n'a jamais raté de rencontre à cause de ça», a ajouté Bowman.
Hossa, qui est originaire de la Slovaquie, a contribué à la conquête de la Coupe Stanley à trois reprises en huit saisons avec les Hawks.
Son salaire accaparera 5,275 millions $US de la masse salariale pour les quatre prochaines campagnes. Les Blackhawks, qui sont confrontés aux restrictions du plafond salarial, pourraient inscrire le nom de Hossa sur la liste des blessés à long terme afin d'alléger leur fardeau financier après lui avoir consenti un contrat de 63,3 millions $ pour 12 ans.
Hossa a déjà empoché 59,3 millions $ dans le cadre de ce contrat. En réalisé, il percevra 1 million $ dans chacune des quatre prochaines saisons, et en vertu de cette entente, les Blackhawks préféreront vraisemblablement garder Hossa sur la liste des blessés à long terme plutôt que de le contraindre à la retraite - ce qui entraînerait des pénalités qui auraient des répercussions sur la masse salariale de l'équipe, tel que convenu lors de la ratification de la dernière convention collective.
Puisqu'ils pourront temporairement soustraire le salaire de Hossa de leur masse salariale et que l'avenir du défenseur Trevor van Riemsdyk ou encore de l'attaquant Marcus Kruger semble être lié aux Golden Knights de Vegas, les Hawks n'auront pas autant de problèmes à boucler leur formation qu'initialement prévu, à la suite de l'entente de deux ans d'une valeur de 12 millions $ accordée à Artemi Panarin.
Cependant, la contribution offensive de Hossa sera difficile à remplacer.
Hossa totalise 525 buts et 609 mentions d'aide en 1390 matchs en carrière avec les Sénateurs d'Ottawa, les Thrashers d'Atlanta, les Red Wings de Detroit, les Penguins de Pittsburgh et les Hawks. Il a également récolté 149 points en 205 matchs éliminatoires, en plus de participer à cinq finales de la Coupe Stanley.