La présidente de la FÉUO, Anne-Marie Roy.

La FÉUO d'accord avec les conclusions du comité 

La Fédération étudiante de l'Université d'Ottawa approuve les conclusions du rapport du Groupe de travail sur le respect et l'égalité.
La présidente, qui a elle-même été victime de propos misogynes de collègues en 2014, qualifie ce document de « bon pas dans la bonne direction ». Anne-Marie Roy est heureuse de voir certaines de ses propositions retenues par le groupe de travail.
Le recteur Allan Rock a affirmé jeudi qu'il allait adopter la totalité des recommandations du comité. « Je suis quand même satisfaite des recommandations, dont celle de préconiser une approche préventive et de développer un cours interdisciplinaire sur le phénomène. »