Le coût total estimé de la rénovation de l'édifice parlementaire de l'Ouest est passé à 1,17 milliard $ - une hausse de 99 millions $ par rapport aux chiffres publiés en 2011.

La facture gonfle d'environ 100 M$

Au cours de la dernière année, le coût total estimé du projet de rénovation de l'édifice de l'Ouest a bondi de près de 100 millions de dollars.
Selon les documents des comptes publics 2012 déposés hier matin, le coût total estimé de la rénovation de l'édifice parlementaire de l'Ouest est passé à 1,171 milliard$ - une augmentation de 99 millions$ par rapport aux chiffres publiés en 2011.
Pour réaliser ce projet d'envergure, le gouvernement a déjà versé 242 millions$ et a des obligations en cours totalisant 405 millions$. Le gouvernement dépensera ainsi 43 millions$ en 2013, 177 millions$ en 2014, 180 millions$ en 2015, 4 millions$ en 2016 et 1 million$ en 2017.
En 1998, le coût de rénovation pour les trois principaux édifices parlementaires avait été estimé à 483 millions$ par le ministre des Travaux publics de l'époque, Alfonso Gagliano. En 2005, le budget de réhabilitation de l'édifice de l'Ouest avait été évalué à lui seul à 769 millions$, avant d'être revu en hausse à 863 millions$ au début 2011.
Par ailleurs, les comptes publics 2012 nous apprennent que le coût total estimé du gouvernement pour le nouvel immeuble de la Carrière est de 244 millions$, alors que le montant indiqué était de 227 millions$ dans les comptes publics 2011, ce qui représente une différence de 17 millions$.
Cet immeuble est construit par Broccolini Construction et fait l'objet d'un bail-location de 25 ans. Le gouvernement a versé 5 millions$, et son obligation en cours s'élève à 239 millions$ pour cet immeuble.
LeDroit a tenté hier d'obtenir des explications quant à ces différences dans le coût total estimé de ces deux projets auprès du ministère des Travaux publics et Services gouvernementaux.
Au moment d'aller sous presse, ces questions étaient restées sans réponse.