La culture à moindres frais

Oui, il est possible d'avoir des places de théâtre à prix raisonnable. Non, les spectacles et les expositions ne sont pas inaccessibles, les abonnements ne sont pas des casse-tête chinois. À condition de savoir s'y prendre, on peut s'offrir sans se ruiner cinéma, arts et spectacles. Les cinq bonnes combinaisons pour ne rien se refuser cette année : cartes, abonnements, prix spéciaux pour jeunes et aînés, tarifs réduits pour tous et accès gratuits.
Accès gratuits
Tous les jeudis soirs, les musées nationaux ouvrent gratuitement leurs portes, il suffit d'en connaître les horaires.
L'accès à la collection permanente du Musée des beaux-arts est libre de 17h à 20h, tout comme le Musée canadien de la nature, gratuit aux mêmes heures. Le Musée canadien de l'histoire ouvre gracieusement entre 16h et 20h, les jeudis également, et est libre d'accès en tout temps aux visiteurs autochtones - Inuits, Métis et Premières Nations - sur présentation de leur carte.
D'autres musées peuvent se visiter sans frais tous les jours, mais à certaines heures uniquement : le Musée de l'agriculture et de l'alimentation du Canada, le Musée de l'aviation et de l'espace du Canada ainsi que le Musée des sciences et de la technologie ouvrent gratuitement leurs portes tous les jours de 16h à 17h. L'entrée au Musée de la monnaie de la Banque du Canada reste libre en tout temps.
Pour les abonnés aux bibliothèques municipales d'Ottawa et de Gatineau, il est possible d'emprunter des laissez-passer gratuits pour plusieurs musées de la région en tapant «carte musée» dans le moteur de recherche des catalogues.
En cinéma, l'Alliance Française propose des projections ouvertes à tous chaque vendredi à 18h. La saison hivernale reprendra le 24 janvier avec la présentation gratuite de Louis Cyr, L'homme le plus fort du monde.
Rares sont les spectacles gratuits présentés en salle; les Mercredis découvertes en sont une exception et proposent dans la saison six concerts à entrée libre à la salle Jean-Despréz. L'offre ne s'applique qu'aux résidents de Gatineau et aucune place n'est assignée. Le prochain concert aura lieu le 26 février avec le groupe Moriarty.
La Nouvelle Scène encourage l'accès à ses spectacles pour tous : son projet l'Oeil du Prince invite francophones et francophiles de la région qui n'iraient pas habituellement au théâtre à assister à trois pièces gratuites, entre janvier et juin. Pour démystifier le théâtre, en toute convivialité ! Même programme avec le Théâtre français du CNA : le Club des Y accueille dix spectateurs néophytes âgés de 18 à 34 ans en leur proposant pièces gratuites et rencontres avec les artistes. Pour s'y inscrire, il faut s'adresser par courriel à Guy Warin. Il est conseillé d'accompagner sa demande d'un court paragraphe pour motiver sa candidature, en plus de ses coordonnées.
Tarifs réduits pour tous
Rappelons d'abord que tous les mardis, les cinémas offrent d'importantes réductions sur le prix des billets dans les salles de la région, à l'exception des cinémas Mayfair et Bytowne, qui ne pratiquent pas de promotion particulière en semaine.
Au cinéma Rainbow, du centre St-Laurent, les films projetés avant midi ne coûtent que 3$; au CinéStarz d'Orléans, c'est 5$ en matinée.
Les universités aussi ouvrent leurs salles obscures au grand public: le Carrefour francophone de l'Université d'Ottawa organise ponctuellement des soirées cinéma, notamment lors du Festival du film français en mars, gratuit et ouvert à tous. L'UQO propose de son côté des projections tous les vendredis à 19 h 30 à l'auditorium du pavillon Lucien-Brault. Admission générale: 6$. Étudiant: 5$. Enfant de 12 ans et moins: 4$. Carte de membre (pour 10 projections): 50$.
Rappelons que l'été, le cinéma s'offre aussi à la belle étoile avec les séances estivales en plein air du Centertown Movies, au parc Dundonald, à Ottawa (selon le principe de contribution volontaire). Ou encore à la terrasse d'un bistro: le café Aux Quatre Jeudis propose des projections de films récents tous les lundis à compter de 21h. L'accès est réservé aux adultes uniquement.
<p>Le CNA laisse à ses membres le choix de composer leur abonnement ; il en existe plus d'une vingtaine.</p>
Abonnements
Ne manquez pas de vous renseigner sur les avantages liés à l'abonnement. 
Au Théâtre de l'Île, le Club des premières permet d'économiser jusqu'à 40% sur le prix courant, mais offre aussi à son détenteur la possibilité de rencontrer les artistes, d'assister à une causerie ou de prendre un verre de l'amitié lors de la première semaine de représentations.
Au Centre des arts Shenkman, les abonnés d'Avant-scène (40$ par famille) reçoivent un accès privilégié aux meilleurs sièges, un billet gracieux pour la saison, une invitation gratuite à une rencontre avec un artiste ainsi qu'une visite dans les coulisses de chaque installation, entre autres.
Le CNA laisse aux abonnés le choix de composer leur abonnement ; il en existe plus d'une vingtaine dans les catégories «danse», «théâtre anglais», «théâtre français», «orchestre» et «Broadway». Le forfait Multichoix, à partir de 89$, permet de sélectionner quatre spectacles ou plus dans n'importe quelle catégorie, dont celle en musique canadienne «CNA Présente».
<p>Le Musée canadien de l'histoire.</p>
Cartes
Sésame des expositions, le Passeport des musées de la capitale du Canada permet un accès libre à tous les grands musées de la région. Il offre deux options: 45$ par personne ou 99$ pour une famille incluant deux adultes (taxes incluses). Il est seulement valide sept jours après sa première activation, mais donne droit à une réduction de 20% sur toutes les productions du CNA. Idéal pour les visiteurs en séjour touristique de plusieurs jours dans la région.
Pour fidéliser leurs spectateurs, la plupart des salles de spectacles proposent des cartes qui offrent des promotions sur plusieurs manifestations.
C'est le cas de la Nouvelle Scène et de sa carte Liberté, disponible au prix de 20$: elle donne droit à 20% de rabais sur tous les spectacles et se trouve rentabilisée après l'achat de deux billets. En outre, l'acheteur aura droit à une place gratuite, dans la saison, pour inviter une autre personne.
La Maison de la culture de Gatineau mise sur la carte Odyssée, au coût de 35$ (taxes incluses). Elle octroie notamment un rabais de 3$ par spectacle, mais permet surtout d'avoir accès à la vente des billets un jour ou deux avant le grand public.
Au Centre des arts Shenkman, la carte Privilège (40$) est valable 12 mois et donne une réduction de 5$ sur chaque billet de spectacle. Parmi les avantages, vestiaires et boissons non alcoolisées sont gratuits pour les détenteurs.
Les salles de spectacles de la Ville de Gatineau (salle Jean-Despréz, cabaret La Basoche, Théâtre de l'Île et Espace René-Provost) s'unissent pour offrir un rabais proportionnel au nombre de spectacles convoités : 5% pour trois spectacles, 10% pour quatre et jusqu'à 25% pour 20 spectacles.
Prix spéciaux pour jeunes et aînés
Pour les étudiants et les aînés au porte-monnaie serré, pas question de se priver au rayon culture.
Au chapitre des livres, les librairies du Soleil octroient une ristourne de 10% aux étudiants de l'Université d'Ottawa et de l'Université Carleton, ainsi qu'aux membres de l'Académie des retraités de l'Outaouais et de Retraite en action.
Du côté du spectacle vivant, la plupart des salles proposent un éventail de tarifs spéciaux à destination des étudiants. 
Le CNA met en vente ses billets invendus (meilleurs sièges inclus) à faible coût (habituellement 12$) pour les étudiants de 13 à 29 ans sur présentation d'une carte d'étudiant valide. Cette offre, intitulée Buzz en direct, est utilisable entre 10h la veille du spectacle et 18h le jour même de la représentation. Pour les réservations faites à l'avance, le CNA vend des billets individuels à 50 % du prix courant.
Quant à la Nouvelle Scène, dont la programmation de la présente saison s'effectue hors murs puisque les siens sont démolis pour rénovation, elle distingue deux tarifs réduits dans sa série grand public : étudiants et moins de trente ans. La réduction accordée à la première catégorie est plus avantageuse que la seconde, laquelle correspond également au tarif accordé aux plus de 60 ans. Grâce au programme jVAIS, les élèves du secondaire en Ontario peuvent assister à des spectacles de théâtre et de musique pour seulement 5$, sur la base du premier venu premier servi. Une quinzaine de places sont ainsi disponibles par représentation à la Nouvelle Scène. 
Le programme s'applique également au Centre des arts Shenkman.
La salle Odyssée ne propose de tarif réduit aîné/étudiant que pour ses pièces de théâtre, au coût de 40$ le billet, tandis que la majorité des salles de spectacles de la Ville de Gatineau pratiquent des tarifs réduits pour les aînés (rabais de 3$ sur le prix courant) et les étudiants à temps plein (5$ de rabais).