Plusieurs personnes se sont réunies à Ottawa, vendredi, pour la cérémonie d'ouverture.

La cérémonie en direct au parc de la Confédération

Ottawa vibre elle-aussi au rythme des Jeux d'hiver de Sotchi vendredi matin, alors qu'une foule s'est rassemblée au parc de la Confédération pour assister à la cérémonie d'ouverture sur écran géant.
Quelques instants auparavant, le maire d'Ottawa, Jim Watson, et le conseiller gatinois Daniel Champagne, ont enjoint les autorités russes à tenir des Jeux exempts de toute discrimination, notamment en matière d'orientation sexuelle. Jeudi, les deux villes ont hissé le drapeau arc-en-ciel, symbole de la fierté gaie.
D'ex-Olympiens sont également montés à la tribune aménagée sur le site pour témoigner de leur expérience passée. Elizabeth Manley, médaillée d'argent en patinage artistique aux Olympiques de Calgary en 1988, a surpris la foule en disant qu'elle suivait désormais... le curling aux Jeux Olympiques.
Lutteur aux Jeux de Munich en 1972, Ole Sorensen revivra pour sa part la magie des Jeux par l'intermédiaire de son fils, Cody, qui participera à l'épreuve de bobsleigh à Sotchi. Il lui a conseillé de profiter au maximum de l'expérience olympique et de rester concentré d'ici aux épreuves qui débutent seulement dans deux semaines.
Caroline Bisson attend toujours de savoir si elle participera à ses premiers Jeux olympiques en ski de fond et en biathlon.
La célébration bilingue se poursuit jusqu'à 14 h vendredi. Elle est animée par Lucy van Oldenbarneveld, chef d'antenne de CBC Ottawa, et Mathieu Nadon, chef d'antenne du Téléjournal d'Ottawa-Gatineau.