Le candidat de la CAQ dans Pontiac, Michel Mongeon, veut abolir les agences de santé pour réinvestir dans les soins aux patients.

LA CAQ dans Pontiac veut abolir les agences de santé

L'abolition des agences de santé ne serait qu'une première étape menant à un réinvestissement dans les soins aux patients, croit le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Pontiac, Michel Mongeon. S'il n'en tient qu'à lui, les directions de santé publique passeront elles aussi au couperet.
M. Mongeon n'a toutefois pas semblé connaître le rôle de ces organisations, présentes dans toutes les régions et responsables, selon la Loi, «d'assurer la protection de la santé de la population».
Ces organisations, incorporées aux agences de santé, comprennent cinq services essentiels comme la lutte aux maladies infectieuses sur le territoire, la promotion et la prévention, la santé au travail, la santé environnementale et la surveillance sanitaire.
«On veut aussi les abolir, par attrition du personnel, et nous redistribuerons l'argent au centre de santé», a affirmé Michel Mongeon.
Les directions de santé publique connaîtraient donc le même sort que les agences de santé, des organisations bureaucratiques depuis longtemps dans la mire de la CAQ.
«Cela permettrait de dégager des sommes qui permettraient aux centres de santé de bénéficier de plus de ressources et de pouvoir offrir des services plus efficaces à la population», a ajouté le candidat de la CAQ dans le Pontiac.