Le nouvel entraîneur-chef André Tourigny n'aura aucune difficulté à faire mieux vendredi soir à Mississauga puisque son club a été massacré 11-2 à Barrie jeudi soir.

La 50e saison démarre du mauvais pied

Le premier match de la 50e saison des 67's d'Ottawa n'a rien eu de mémorable.
Le nouvel entraîneur-chef André Tourigny n'aura aucune difficulté à faire mieux vendredi soir à Mississauga puisque son club a été massacré 11-2 à Barrie jeudi soir. L'équipe pourrait même se demander si elle a fait le bon choix en échangeant le vétéran gardien Leo Lazarev aux Colts la semaine dernière. Ce dernier a repoussé 20 des 22 tirs de ses anciens coéquipiers dans la victoire des siens. Pendant ce temps, Olivier Tremblay a reçu le coup de crochet de son entraîneur après seulement 28 minutes où il avait cédé six fois sur 17 tirs. Le gardien de 20 ans qui a terminé sa dernière saison avec les Huskies de Rouyn-Noranda a été remplacé par Olivier Lafrenière avec un pointage de 6-1, mais les Colts n'avaient pas terminé leur travail de destruction. Ils ont ajouté cinq buts sur 20 tirs contre le vétéran gardien franco-ontarien. Les 67's ont amorcé la saison avec trois gardiens. La recrue Cédrick Andrée  a été laissée de côté jeudi. En attaque, le Russe Kirll Nizhnikov a récolté quatre points dans la victoire. Curtis Douglas et l'espoir de premier plan du prochain repêchage de la LNH Andrei Svechnikov ont inscrit deux buts chacun. La réplique des 67's est venue du vétéran Mathieu Foget et de la recrue de Rockland Seva Losev. Avant le match, le club a retranché le vétéran David Pearce et la recrue de 16 ans Jack Quinn. En incluant le capitaine Travis Barron qui est encore au camp de l'Avalanche du Colorado, les 67's ont encore 14 attaquants.
Les 67's rendent hommage à Brian Kilrea
Pour souligner leur 50<sup>e</sup> anniversaire dans la Ligue de l'Ontario, les 67's ont dévoilé une gigantesque murale de 300 pieds rendant hommage à Brian Kilrea jeudi.
Pour souligner leur 50e anniversaire dans la Ligue de l'Ontario, les 67's ont dévoilé une gigantesque murale de 300 pieds rendant hommage à Brian Kilrea jeudi. Sans contredit, le légendaire entraîneur représente le visage de la franchise puisqu'il a marqué chacune de ses cinq décennies. Son record de 1194 victoires en carrière ne sera probablement jamais battu. Il a laissé deux coupes Memorial en héritage aux partisans du club. Quelques visages marquants de l'histoire des 67's font également partie de la murale située sur la passerelle de la Place TD entre les portes 2 et 3. L'équipe a aussi annoncé qu'elle retirerait le chandail #44 du défenseur Brian Campbell avant le match du 3 novembre prochain. Gagnant de la coupe Memorial de 1999, il vient de prendre sa retraite après 17 saisons dans la LNH où il a aussi gagné la coupe Stanley. Il a disputé quatre saisons avec les 67's à la fin des années 1990.