Kathleen Wynne

Kathleen Wynne annule toutes ses activités de financement

La première ministre ontarienne Kathleen Wynne a annoncé mardi qu'elle annulait toutes ses activités de financement et a demandé du même coup aux partis d'opposition de faire de même.
Cet appel survient une semaine après que les libéraux eurent empoché 2,5 millions à un souper de financement qui se tenait à Toronto.
Pendant ce temps, les progressistes conservateurs ont décrié une nouvelle fois les cibles de financement qui ont été fixées aux ministres du gouvernement Wynne et qui atteignent dans certains cas 500 000$ par année.
Le chef conservateur Patrick Brown a accusé le gouvernement d'avoir vendu aux lobbyistes l'accès aux ministres ontariens.
Mme Wynne a pris tout le monde par surprise en déclarant dans l'enceinte du Parlement qu'elle annulait toutes ses cueillettes de fonds dans le but de «donner l'exemple», suggérant également à ses ministres de lui emboîter le pas.
La vice-première ministre Deb Matthews a ensuite demandé au chef de l'opposition s'il allait lui-même annuler ses campagnes de financement.
Patrick Brown a répondu qu'il n'était pas celui qui octroie les contrats gouvernementaux.
Pour sa part, la chef néo-démocrate Andrea Horwath a encore une fois enjoint à la première ministre de confier au directeur général des élections la révision des règles entourant le financement des partis politiques.
Mme Wynne a déjà promis de faire adopter une nouvelle loi ce printemps qui interdira aux entreprises et aux syndicats d'effectuer des dons politiques et qui imposera de nouvelles limites aux contributions personnelles. Elle a toutefois averti qu'une période de transition était nécessaire.