Le directeur exécutif de l'AJLNH, Donald Fehr

Jeux de 2018: la proposition de la LNH rejetée par l'AJLNH

Les plus récents développements dans la route des joueurs de la Ligue nationale de hockey vers une participation aux prochains Jeux olympiques ont mené vers un cul-de-sac.
L'Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey (AJLNH) a rejeté la proposition de la LNH visant à permettre aux joueurs de participer aux Jeux olympiques d'hiver de 2018 en échange d'une prolongation de l'actuelle convention collective.
Le directeur exécutif de l'AJLNH, Donald Fehr, a expliqué que les joueurs, principalement le comité exécutif, n'ont affiché aucun intérêt face à cette suggestion.
«Nous espérons donc qu'il soit encore possible d'en arriver à une entente afin de participer aux Jeux, a réagi Fehr, dans une entrevue exclusive accordée à La Presse canadienne. Nous continuons de croire que c'est important, et il s'agit d'un point de départ.»
La LNH a présenté sa suggestion dans le cadre de discussions, le mois dernier.
En vertu de sa proposition, la LNH aurait donné le feu vert aux joueurs en vue des Jeux de Pyeongchang, en Corée du Sud, à condition de prolonger le contrat de travail de trois ans, soit jusqu'en 2025. En acceptant, les joueurs auraient toutefois dû laisser tomber une clause leur permettant de se retirer de la convention collective à l'automne de 2019.
Selon Fehr, les discussions parmi les joueurs ont été «très, très brèves».
«Vous devez comprendre, a déclaré Fehr. Pour que nous amorcions des négociations, vous devez vous adresser aux joueurs et aller à l'essentiel. «Voici toutes les dispositions de base de l'entente. Voici ce qui est arrivé depuis la dernière fois. Voici ce qui doit être changé ou modifié'».
«Ensuite, vous devez en discuter avec les joueurs, a-t-il enchaîné. Vous devez comprendre ce qu'ils veulent. Puis, il vous faudrait amorcer des discussions (avec la ligue) et voir s'il y a quoi que ce soit de tangible.»
Les responsables de la LNH n'ont pas immédiatement répondu à un courriel demandant des commentaires.
Les joueurs de la LNH ont participé aux cinq dernières éditions des Jeux d'hiver et espèrent prendre part à ceux de 2018.
Par ailleurs, dans une interview accordée à la chaîne olympique, le président du Comité international olympique, Thomas Bach, a affirmé qu'il était dans l'intérêt de toutes les parties que les joueurs de la LNH participent aux Jeux.
La LNH et la Fédération internationale de hockey négocient les frais de voyage et d'assurance pour assurer la présence des meilleurs joueurs. Le CIO ne veut plus couvrir ces frais comme il l'a fait lors des cinq précédentes éditions des Jeux d'hiver.
Bach soutient que «tous les arguments rationnels parlent en faveur d'une telle participation.»
Il a ajouté que «les joueurs veulent de toute façon participer aux Jeux olympiques et que la LNH devrait les rendre heureux».
Mais les dirigeants de la LNH hésitent à cesser les activités du circuit pendant un peu plus de deux semaines en février, à cause des changements qui devraient être apportés au calendrier et des risques de blessure. L'important décalage horaire entre le continent américain et la Corée du Sud pourrait aussi nuire aux cotes d'écoute au Canada et aux États-Unis.
«Je ne peux pas imaginer que les propriétaires de la LNH accepteront de payer pour interrompre le calendrier pendant 17 jours, avait déclaré le commissaire Gary Bettman lors d'une allocution à Toronto le mois dernier. Je ne vois tout simplement pas ça.»
Parce qu'une participation aux Jeux olympiques nécessite un calendrier beaucoup plus condensé, la LNH veut régler ce dossier rapidement. La conception du calendrier de la saison 2017-2018 ne fait que commencer, et Bettman a récemment indiqué qu'une décision, peu importe laquelle, devra être prise au début de janvier.
La participation de la LNH aux Jeux de 2014, à Sotchi, ne s'est réglée qu'en juillet 2013.
Le bureau des gouverneurs de la LNH doit se réunir la semaine prochaine en Floride, et il faut s'attendre à ce que ce dossier fasse l'objet de nombreuses discussions. Les joueurs ont maintes fois affirmé leur désir de participer aux Jeux. Le capitaine des Capitals de Washington, Alex Ovechkin, a même déclaré qu'il prendrait part aux Jeux de 2018, que la LNH y soit ou non.