Philippe Steele-Morin a été arrêté lundi après-midi, à Gatineau, dans le secteur Buckingham.

James Boucher avait déjà été interrogé par la police

Recherché pour s'être fait complice du présumé meurtrier Philippe Steele-Morin, son ex-beau-frère, James Boucher, a été interrogé par la police, puis relâché, lorsque le corps de Tricia Boisvert a été retrouvé dans un boisé du Pontiac, a appris LeDroit.
James Boucher, qui fait l'objet d'un mandat d'arrestation pancanadien, demeurait toujours introuvable hier. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) lui avait pourtant parlé dans les heures suivant la découverte du cadavre de Mme Boisvert, le 23 janvier, indiquent des sources dignes de confiance.
Les enquêteurs chargés de retrouver le tueur de Tricia Boisvert avaient interpellé Boucher à cette occasion. Ils l'ont relâché avant le lever du soleil, sans déposer d'accusation. Selon toute vraisemblance, les policiers ont depuis perdu sa trace.
James Boucher, 31 ans, connaît le présumé tueur depuis longtemps. Il a été le conjoint de la soeur de Steele-Morin, Phylicia Steele-Guilbeault, pendant au moins quatre ans, jusqu'à la mort de cette dernière, le 24 décembre 2012.
Hier, la police de Montréal a affirmé que les deux hommes ont commis un outrage au cadavre de Tricia Boisvert. Le SPVM croit que James Boucher s'est fait complice de son ex-beau-frère après le meurtre.
Bien connu des policiers
James Boucher est bien connu des policiers de l'Outaouais. Son dossier judiciaire laisse entrevoir de nombreuses comparutions pour non-respect des conditions de la cour. Certaines sources le décrivent comme une personne plus calme que Steele-Morin.
En 2012, la police de Gatineau l'a arrêté pour possession et utilisation de cartes de crédit volées, fraude et bris de conditions. On lui attribue aussi des accusations de recyclage des produits de la criminalité, d'invasion de domicile et d'extorsion.
Les enquêteurs ont des raisons de croire que James Boucher se trouve en Outaouais. Quiconque croyant apercevoir le suspect recherché doit communiquer immédiatement avec le 9-1-1.
Le suspect mesure 1,83 mètre, pèse 75 kilos, a les yeux et les cheveux bruns, parle anglais et français.
Steele-Morin comparaît
Philippe Steele-Morin, 30 ans, a passé la nuit au poste de police de Gatineau, avant d'être conduit au palais de justice de Montréal hier matin. La cavale du présumé meurtrier a duré près de deux mois.
La victime aurait été assassinée dans son appartement de Montréal le 17 janvier. Selon les policiers, son corps a ensuite été transporté dans un boisé de Quyon, dans le Pontiac.
Steele-Morin doit revenir à Gatineau vendredi, où il doit comparaître pour outrage au cadavre de sa présumée victime.
Menotté, vêtu d'une chemise verte et portant la barbe, l'accusé est resté impassible durant toute l'audience.
Les outrages se seraient produits entre le 18 et le 22 janvier.
Steele-Morin demeure détenu en attendant son procès. Il a dit ne pas avoir eu droit à un avocat lors de sa comparution.
D'ailleurs, la liste de personnes à ne pas contacter lors des procédures judiciaires l'a indisposé ; sa conjointe y figure.
Tricia Boisvert connaissait Steele-Morin depuis huit ans, selon une amie de la victime. Elle a quitté Ottawa il y a quatre ans pour s'établir à Montréal, où elle travaillait dans la valorisation immobilière (home staging).
Quiconque croyant apercevoir James Boucher doit communiquer immédiatement avec le 911.