Le candidat libéral Alexandre Iracà

Iracà promet de doubler les heures de l'urgence de Saint-André-Avellin

Le candidat libéral et député sortant de Papineau, Alexandre Iracà, a pris un premier engagement électoral, lundi matin, en annonçant que le CLSC de Saint-André-Avellin obtiendrait son «statut officiel» d'urgence sous le règne d'un gouvernement libéral.
Lors d'une conférence de presse tenue dans le stationnement de l'établissement de santé de la Petite-Nation, M. Iracà a affirmé qu'il mettra tout en oeuvre pour que l'endroit soit désormais accessible à la population à raison de 7 jours par semaines, 12 heures par jour. Il soutient être en mesure de rendre ce projet à terme à l'intérieur d'un premier mandat.
«Nous avons la population la plus vieillissante et c'est important pour les personnes âgées et les jeunes familles qu'elles puissent avoir accès à une urgence près de chez elles», a déclaré le candidat libéral, en précisant qu'il s'agirait de son plus important engagement de la campagne.
Le CLSC de Saint-André-Avellin offre déjà des services d'urgence en étant ouvert à raison de 44 heures par semaines. M. Iracà estime qu'il est possible de faire passer ce nombre d'heures à 84 en injectant une somme de 850 000$ qui servirait essentiellement à payer la main-d'oeuvre qualifiée. L'embauche de quatre médecins supplémentaires serait également nécessaire. Il sont actuellement 10 à pratiquer sur place.
Le «statut officiel» d'urgence est réclamé par la population de la Petite-Nation depuis déjà plusieurs années. Le sujet était d'ailleurs à l'ordre du jour lorsque Philippe Couillard était ministre de la Santé du Québec. Selon les chiffres du Centre de santé et de services sociaux de Papineau, entre 16 000 et 18 000 visites ont lieu annuellement entre les murs de l'urgence de Saint-André-Avellin. Présentement, l'établissement de santé n'est ouvert que cinq jours par semaine.