Plusieurs unités de logement ont été détruites à la suite d'un incendie au centre-ville d'Ottawa.

Incendie majeur à Ottawa

Une chandelle laissée sans surveillance serait à l'origine d'un incendie majeur ayant détruit plusieurs unités de logement à Ottawa, dans la nuit de dimanche à lundi.
<p>Un résident du 544, rue Gilmour, a pu récupérer ses deux chats.</p>
Les pompiers ont eu besoin de renforts à trois reprises en intervenant aux 542, 544 et 546, rue Gilmour, au centre-ville.
Deux personnes ont été transportées à l'hôpital. Un homme de 80 ans avait besoin de médicaments, alors qu'une étudiante a été brûlée aux mains. L'appartement à l'origine du sinistre serait le sien.
Le feu a grimpé rapidement aux étages supérieurs. Les pompiers n'ont eu d'autre choix que de laisser le toit s'embraser pour pouvoir arroser à l'intérieur du bâtiment, a expliqué leur porte-parole, Marc Messier.
<p>Les pompiers sont intervenus rapidement sur la rue Gilmour. </p>
Le feu s'est déclaré peu avant 23h, dimanche. Les pompiers ont mis environ six heures à maîtriser le brasier. Vers 8h, lundi, les équipes ont repris le chemin des casernes, laissant la place aux enquêteurs.
Le 546, le bâtiment voisin, n'est qu'à deux mètres du bâtiment abritant les 542 et 544. Il a été détruit partiellement, alors que quatre logements ont été touchés. Les flammes se sont répandues facilement.
Les dommages sont évalués à deux millions de dollars, dont 500 000 $ en pertes matérielles et 1,5 million de dollars aux bâtiments.
Une quinzaine de résidents ont été déplacés et pris en charge par les services d'urgence.
Une cinquantaine de pompiers ont combattu les flammes.