L'Albertain Jan Hudec

Hudec récolte le bronze au super-G

Jan Hudec a réussi un exploit en devenant le premier Canadien en 20 ans à décrocher une médaille olympique en ski alpin, dimanche, quand il a raflé le bronze à l'occasion du super-G masculin des JO de Sotchi.
Hudec, de Calgary, est en effet devenu le premier skieur canadien à accéder au podium depuis qu'Edi Podivinsky a raflé le bronze en descente en 1994 à Lillehammer. Il est seulement le troisième homme du Canada à décrocher une médaille en ski alpin. L'autre est Steve Podborski, qui a obtenu une médaille de bronze en descente en 1980 à Lake Placid.
Le Canadien a pris le troisième rang à égalité avec l'Américain Bode Miller, à 0,53 seconde du vainqueur, le Norvégien Kjetil Jansrud (1:18,14). Ce résultat a couronné des années d'efforts pour Hudec, qui avait déjà affiché son potentiel en 2007, alors qu'il avait terminé deuxième en descente aux championnats du monde.
Cette médaille de bronze a revêtu une signification particulière pour lui, car sa carrière a entre-temps été ralentie par de nombreuses blessures - il a notamment subi six opérations au genou droit et une au genou gauche -, ce qui explique pourquoi l'Albertain de 32 ans n'a que cinq podiums en Coupe du monde.
« L'égalité, je vais la prendre, à moins qu'on ne coupe la médaille en deux », a lancé Hudec, après avoir expliqué à quel point il s'est servi de l'exemple de Miller comme inspiration, cette saison, alors qu'il vivait de son côté cinq semaines d'enfer en raison de maux de dos.
Érik Guay, qui a chuté quelques mètres avant la ligne d'arrivée alors qu'il tentait de rattraper le temps perdu plus haut, a été disqualifié. Le skieur de Mont-Tremblant, qui ne disputera pas les épreuves techniques cette semaine, est toujours en quête d'une première médaille olympique après avoir participé à trois JO.