Tim Hudak

Hudak veut mettre fin au monopole

Les progressistes-conservateurs à Queen's Park veulent casser le monopole du Beer Store et de la Régie des alcools de l'Ontario, la LCBO, afin de rendre possible la vente de bières, vins et spiritueux dans les dépanneurs et les supermarchés de la province.
Le chef progressiste-conservateur Tim Hudak estime qu'ouvrir la vente d'alcool à la concurrence garantirait plus de choix aux Ontariens, sans pour autant pénaliser le gouvernement. Il dit envisager toutes les options possibles, de la vente partielle de la LCBO à une privatisation complète de la société d'État.
«Des options comme celles-là fonctionnent ailleurs et pourraient aider l'Ontario à payer ses dettes et investir dans son infrastructure pour redonner du souffle à son économie», a déclaré M.Hudak, hier.
La LCBO rapporte des profits de plus de 1,5 milliard$ au gouvernement, chaque année. La province continuerait d'engranger des profits puisqu'elle maintiendrait ses taxes sur l'alcool, selon M.Hudak. De plus, elle n'aurait plus à investir des millions de dollars pour entretenir et rénover ses points de vente, a-t-il expliqué.
Le déficit de l'Ontario s'élève à 14,4 milliards$.
Fpdufault@ledroit.com