L'équipe des avocats du bureau de Sherbrooke de la firme Heenan Blaikie sont situés à la Cité du Parc.

Heenan Blaikie ferme ses portes

Le prestigieux cabinet d'avocats Heenan Blaikie met fin à ses activités. Une dissolution complète de l'organisation, fondée à Montréal en 1973, s'effectuera au cours des prochains mois.
Le cabinet Heenan Blaikie comptait dans ses rangs de nombreuses personnalités, dont l'ancien premier ministre du Canada, Jean Chrétien, l'ancien premier ministre du Québec, Pierre Marc Johnson, et l'ex-juge de la Cour suprême du Canada, Michel Bastarache.
Mercredi soir, un vote a été mené dans plusieurs bureaux du cabinet d'avocat, à la fois à Montréal, mais aussi ailleurs au pays. Les détails du résultat n'ont pas été divulgués. Il a été décidé qu'une «dissolution ordonnée» se déroulerait, afin de permettre de servir les clients actuels de la firme «sans interruption ou perturbation de services», a fait savoir l'entreprise dans un communiqué.