Pour la première fois, une roquette tirée depuis Gaza tombe si loin en territoire israélien.

Harper condamne les tirs de roquettes en Israël

Le premier ministre Stephen Harper a condamné vendredi les tirs de roquettes continus contre Israël, alors que la tension s'accroît au Proche-Orient.
Ces commentaires de M. Harper lors de son passage à Québec surviennent alors que l'armée israélienne prépare une possible incursion terrestre dans la bande de Gaza, un scénario qui pourrait mener à une escalade dramatique du conflit, selon les observateurs.
Les roquettes tirées vendredi par les militants du Hamas visaient Tel Aviv et Jérusalem, deux cibles auparavant considérées comme hors de portée pour les extrémistes palestiniens.
Les spécialistes de la défense pensent que les militants de la bande de Gaza utilisent des missiles Fajr-5 de conception iranienne.
Le premier ministre Harper a déclaré que le Canada soutenait le droit d'Israël de se défendre, mais a exhorté les deux camps à prendre toutes les précautions possibles pour épargner des vies innocentes.
Trois Israéliens ont été tués dans les tirs de roquettes jeudi, tandis que les raids aériens israéliens dans la bande de Gaza ont fait au moins 22 morts depuis mercredi.