La comédienne Anie Richer

Gémeaux: sept nominations pour une maison de production d'Ottawa

La maison de production ottavienne Slalom cumule sept nominations aux prix Gémeaux, grâce à ses deux plus récents projets, l'émission jeunesse Motel Monstre et le magazine Ruby.
«On capote!» a lancé la productrice Marie-Pierre Gariépy, jointe à Banff, lundi, où le World Media Festival bat son plein et où une autre de ses émissions, La Ruée vers l'or, est notamment en compétition pour le titre de Best Docu-Reality.
«On ne fait pas ce métier-là pour ça, mais sept nominations? J'en tremble! Enfin, on a la reconnaissance de nos pairs! a poursuivi Mme Gariépy, d'un ton fébrile. Cette reconnaissance équivaut à une carte de visite incroyable pour ma boîte et toute l'équipe avec laquelle je travaille! En tout cas, ça me donne une voix qu'on écoutera peut-être un peu plus, maintenant, quand j'arriverai avec mes idées et mes projets...»
Ces sept nominations s'avèrent d'autant plus satifaisantes qu'elles surviennent alors que Motel Monstre et Ruby, diffusés sur les ondes de TFO et disponibles sur Internet, viennent de compléter leur toute première saison.
En fiction jeunesse, Motel Monstre est en lice dans cinq catégories: meilleure émission ou série; meilleur texte (Marie-Hélène Dubé, pour l'épisode Dans de beaux draps), meilleur réalisation (Martin Cadotte), meilleur premier rôle (Anie Richer, alias Kimi, dans la série); et meilleur projet numérique (site web et/ou application).
C'est pour son site Internet que Ruby décroche par ailleurs sa première nomination, alors que Martin Cadotte récolte une autre nomination pour sa réalisation du magazine.
Le travail du réalisateur sur le plateau de la deuxième saison des Chefs lui permet de s'inscrire également dans la course, avec Martin Roberge et Érick Tessier, au titre de meilleure réalisation d'un talk-show, d'un jeu ou d'une téléréalité.
Vertige cause la surprise
Par ailleurs, la série dramatique Vertige a causé la surprise en obtenant le plus grand nombre de mises en nomination pour le gala des prix Gémeaux.
L'émission, diffusée ce printemps sur les ondes de Séries+, a récolté 13 nominations, notamment dans la catégorie de la meilleure série dramatique et de la meilleure réalisation (Patrice Sauvé). Fanny Mallette (premier rôle féminin) et Monique Spaziani (rôle de soutien féminin) sont également nommées pour la série.
Les 12 nominations d'Apparences étaient quant à elles plus attendues, la série ayant reçu les éloges du public comme celles de la critique lors de sa diffusion à Radio-Canada. La réalisation de Francis Leclerc et les interprétations d'Alexis Martin, Daniel Parent, Myriam LeBlanc, Benoît Gouin et Nicole Leblanc ont été soulignées.
Parmi les autres émissions les plus souvent citées pour le gala, on note Le Gentleman (11 nominations), Mauvais Karma (11 nominations), le Bye Bye 2011 (10 nominations), Les Rescapés (10 nominations), O (9 nominations) et Tout sur moi (9 nominations).
Un total de 93 Gémeaux seront remis cette année, dont 10 dans les catégories Internet et nouveaux médias. La Soirée des artisans et du documentaire aura lieu le 13 septembre, tandis que l'avant-première du gala se tiendra le dimanche 16 septembre. Elle sera suivie du gala lui-même, qui sera animé pour une première fois par Joël Legendre.
Plus de détails dans LeDroit du 12 juin ou sur ledroitsurmonordi.ca