Faisant mal paraître les frappeurs adversaires, le lanceur Karl Gélinas présente des statistiques remarquables depuis le début de la saison, ce qui fait dire à son gérant, Patrick Scalabrini, que le grand droitier pourrait facilement tenir son bout en classe AAA.

Gélinas «tout simplement trop fort pour la CanAm»

Mardi soir, dans le deuxième match d'un programme double, Karl Gélinas a été dominant pour les Capitales au monticule tout comme son opposant des champions, Andrew Werner. Gélinas a limité les Champions à un coup sûr et Werner n'en a cédé qu'un de plus. Gélinas et Werner n'ont tellement pas mis de temps à liquider leurs frappeurs qu'ils ont écrit un nouveau record de la Ligue CanAm en complétant le match en une heure et 26 minutes. L'ancienne marque était d'une heure et 27 minutes. Après le match, Gélinas avait indiqué qu'il s'agissait de sa performance la plus dominante dans l'uniforme des Capitales. Son entraîneur, Pat Scalabrini avait été élogieux dans ses commentaires d'après-match au Soleil. «Il y a des moments où Karl semble tout simplement trop fort pour jouer dans la CanAm. Il avait l'air d'affronter des enfants de 12 ans.»