Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau

Garneau demande aux transporteurs de cesser l'expulsion de passagers

Le ministre fédéral des Transports demande aux transporteurs aériens du pays de cesser volontairement d'expulser contre leur gré des passagers de vol surréservé avant que la loi interdisant cette pratique n'entre en vigueur, sans doute l'an prochain.
Marc Garneau a dit avoir suggéré aux transporteurs lors d'une rencontre à huis clos, vendredi, d'immédiatement adopter l'esprit de son projet de loi sur les droits des voyageurs en mettant fin à l'expulsion non voulue.
M. Garneau affirme leur avoir aussi demandé de ne plus exiger de frais additionnels aux parents pour s'assurer de pouvoir être assis avec leurs enfants.
Le projet de loi déposé cette semaine fait partie d'une série d'amendements à la Loi sur les transports, qui assouplissent également les règles sur la propriété étrangère des lignes aériennes et exigent l'usage de caméras dans les locomotives.
Les nouvelles règles imposeraient aussi des normes d'indemnisation pour les passagers qui acceptent de quitter l'avion en cas de surréservation.
La loi permettra au gouvernement d'exiger des transporteurs aériens des règles claires concernant le traitement et les indemnisations offerts dans diverses circonstances, notamment lorsqu'un passager se voit refuser l'accès à son vol, lors de délais une fois à bord de l'avion, ou dans le cas de bagages endommagés ou perdus.
M. Garneau a demandé au secteur du voyage de se préparer pour ses changements en commençant à mettre à jour ses sites web, ses technologies et ses politiques interne