Frais accessoires: les omnipraticiens s'entendent en partie avec Québec

La Fédération des médecins omnipraticiens a confirmé, jeudi, s'être entendue avec Québec concernant les chirurgies mineures et les vasectomies - une somme de 2 millions $ dont elle consent à assumer les frais - mais les discussions devront se poursuivre sur bien d'autres dossiers.
D'ailleurs, la FMOQ n'écarte pas la possibilité d'intenter un recours concernant le remboursement des prélèvements sanguins lorsqu'ils sont effectués par des employés d'une clinique médicale.
Le président de la fédération, le docteur Louis Godin, a rencontré la presse, jeudi à Montréal, pour faire le point sur les dernières négociations avec Québec dans le dossier des frais accessoires. Il y a donc entente, mais partiellement seulement.
Il a estimé à 2 millions $ la somme que la fédération s'est dite prête à assumer pour les vasectomies et les chirurgies mineures touchant des abcès, des lacérations de plaies ou des tumeurs bénignes qui sont faites dans les cabinets médicaux. Elle puisera la somme à même l'enveloppe de la rémunération des médecins.
Le litige demeure entier, toutefois, pour ce qui est par exemple des résumés de dossiers et billets du médecin pour absence du travail. La FMOQ estime que ses membres ont encore le droit de facturer pour ces services, puisqu'ils ne sont pas des services assurés.