Federer a vaincu son compatriote suisse Stanislas Wawrinka dans un duel marathon de cinq manches.

Federer atteint la finale en Australie

Le Suisse Roger Federer s'est qualifié pour sa 28e finale en carrière à un tournoi du Grand Chelem grâce à une victoire de 7-5, 6-3, 1-6, 4-6, 6-3 contre son compatriote Stanislas Wawrinka en demi-finale des Internationaux d'Australie, jeudi soir.
Federer, qui visera un 18e titre en carrière, affrontera le vainqueur de l'autre demi-finale, présentée vendredi, entre l'Espagnol Rafael Nadal, 9e tête de série, et le Bulgare Grigor Dimitrov (15e).
À 35 ans, Federer est le joueur le plus âgé à atteindre la finale d'un tournoi du Grand Chelem chez les hommes depuis Ken Rosewall, lors des Internationaux des États-Unis de 1974. Rosewall, un Australien, était alors âgé de 39 ans.
Federer a réalisé l'exploit après s'être tenu à l'écart du jeu pendant six mois, pour prendre soin d'une blessure à un genou.
Federer, 17e tête de série, a profité d'une double faute de Wawrinka (4e) lors du sixième jeu de la manche décisive pour se donner une avance de 4-2 qu'il a su protéger jusqu'à la toute fin du duel, qui s'est conclu après 3 h 04 minutes d'action.
Chez les dames, la finale mettre aux prises les soeurs Venus et Serena Williams samedi.
Venus, l'aînée des deux Américaines, a été la première à mériter son billet pour le match ultime grâce à une victoire en trois manches contre sa compatriote CoCo Vandeweghe 6-7 (3), 6-2, 6-3.
Pour l'athlète âgée de 36 ans, il s'agira d'une première présence à une finale d'un tournoi du Grand Chelem depuis 2009.
Quant à Serena, deux ans plus jeune que Venus, elle n'a eu aucune difficulté à se défaire de la Croate Mirjana Lucic-Baroni 6-2, 6-1.
Par ailleurs, la Canadienne Bianca Andreescu a atteint les demi-finales du tableau junior grâce à une victoire de 6-2, 6-2 contre la Britannique et quatrième tête de série Emily Appleton.
Au prochain tour, Andreescu, qui est âgée de 16 ans et originaire de Mississauga, en Ontario, sera opposée à la Suissesse et favorite Rebeka Masarova.