Le Franco-Ontarien Érik Bédard a signé un contrat avec les Dodgers de Los Angeles.

Érik Bédard passe au club AAA des Rays

Érik Bédard a accepté d'être le Crash Davis, version lanceur, des Bulls de Durham.
Libéré plus tôt cette semaine par les Rays de Tampa Bay, le lanceur originaire de Navan a signé un autre contrat des mineures avec eux vendredi et il se rapportera dans les prochains jours à leur filiale de niveau AAA, devenant ainsi une bonne police d'assurance pour eux tout en appuyant les plus jeunes lanceurs de l'organisation.
Un peu le rôle joué par Kevin Costner dans le film Bull Durham, un classique du cinéma sportif, sauf que Costner incarnait le rôle d'un receveur, Crash Davis. «Je n'ai pas eu d'offres de clubs des majeures dans les derniers jours, juste d'autres offres pour aller dans le AAA. La meilleure option était celle-ci, j'ai participé au camp des Rays et ils ont été bien corrects avec moi. J'aurais pu attendre encore pour un contrat des majeures, mais la saison commence en fin de semaine, je ne pouvais plus attendre trop longtemps», a confié Bédard au Droit vendredi.
Le vétéran de 10 saisons dans les majeures n'a pas lancé dans les mineures depuis 2010, alors qu'il avait effectué un séjour de réhabilitation dans le système des Mariners de Seattle. Auparavant, quand il était avec les Orioles de Baltimore, il avait lancé un match pour les Lynx d'Ottawa en 2004, à nouveau alors qu'il se remettait d'une blessure.
«On va voir ce que ça va donner. Il y a une option pour mettre un terme au contrat (out clause) après un mois ou un mois et demi si je n'aime pas ça ou s'il y a des ouvertures ailleurs à explorer», a dit le gaucher de 35 ans.
L'an dernier à Houston, Bédard avait présenté une fiche de 4-14, mais avec une moyenne de points mérités respectable de 4,59. Il sent qu'il a encore de bonnes manches dans le bras.
«J'ai eu une assez bonne MPM l'an passé et mon bras se porte bien, alors que je veux essayer encore. J'aurais tout aussi bien pu rentrer chez nous, je ne fais certes pas ça pour l'argent. Mais j'ai encore le goût de jouer», a confié celui qui a fait plus de 28 millions $ au fil de sa carrière.
Les Rays étaient très heureux de sa décision. «C'est excellent qu'il soit de retour avec nous, a dit le gérant des Rays Joe Maddon à MLB. com. Je pense vraiment qu'il pourrait nous aider beaucoup à un moment donné cette année.»
La saison des Bulls dans la Ligue internationale débute le 3 avril, soit jeudi prochain.