Nathan Bastian (14) a fait mal aux 67's jeudi soir en récoltant un tour du chapeau dans une victoire de 6-4 des Steelheads de Mississauga. Ceux-ci ont pris l'avance 3-1 dans la série.

Dur match pour les 67's

Les 67's d'Ottawa ont perdu plus qu'un match de hockey des séries éliminatoires mercredi soir à la Place TD.
Ils ont aussi perdu quelques vaillants soldats dans un revers de 6-4 contre les Steelheads de Mississauga. Leur capitaine, Travis Barron, fait partie des éclopés. Il a été escorté au vestiaire après avoir reçu un coup de poing au visage et un autre derrière la tête alors qu'il était déjà cloué au sol, sans défense, après son combat contre Nicolas Hague.
Les caméras ont tout capté et les reprises ont rendu les 1883 spectateurs furieux à la Place TD. Barron pleurait lorsqu'il a quitté la patinoire avec l'aide de deux coéquipiers. Une scène disgracieuse que le hockey tente d'éliminer. 
« Il y a plusieurs choses qui me rendent mécontent ce soir, mais il y a malheureusement plusieurs sujets dont je ne peux aborder avec vous. Je ne veux pas risquer d'avoir une amende. Travis est mal en point, c'est tout ce que je peux dire. Vous avez vu les coups comme moi », a expliqué l'entraîneur-chef des 67's, Jeff Brown.
Les défenseurs Ryan Orban (blessé) et Kyle Auger (expulsé) n'ont également pas terminé la partie. Si c'était la dernière des 67's à Ottawa cette saison, elle n'était pas chic. Il y a eu du brasse-camarade toute la soirée. C'est en grande partie attribuable au laisser-aller des arbitres en première période. Les joueurs ont voulu faire leur propre justice par la suite. Les coups vicieux pleuvaient de partout. Les 67's ont participé aux dommages, probablement pour venger leur capitaine blessé en deuxième période.
« Quand tu reçois des coups sournois, il faut se tenir en équipe et montrer à l'autre camp que nous n'allons pas reculer. Nous avons préparé la table pour le prochain match. Travis a été victime de coups vicieux. Nous voulions essayer de gagner pour lui. C'est venu proche en troisième période, mais nous n'avons pas réussi », a raconté l'attaquant franco-ontarien Zack Dorval.
Après 20 minutes sans but, les Steelheads ont pris les commandes du match en deuxième période où ils ont dominé 17-3 dans les tirs pour prendre l'avance 4-1.
Noel Hoefenmayer et Patrick White ont épicé les choses en marquant deux buts rapides pour faire 4-3 en troisième période, mais les Steelheads ont répliqué avec deux autres buts.
Austen Keating a compté les deux autres buts des 67's contre le gardien Jacob Ingham, testé à 18 reprises. Hoefenmayer et Keating ont terminé le match avec trois points chacun. Nathan Bastian a été le meilleur des visiteurs avec trois buts aux dépens de Leo Lazarev, qui a affronté 38 tirs.
Spencer Watson, Vili Saarijarvi et Michael McLeod ont complété la marque pour les vainqueurs, qui pourront en finir avec cette série vendredi soir à la maison.