La soprano vancouvéroise Simone Osborne, étoile montante de l'art lyrique, se produira au Conservatoire de musique de Gatineau demain.

Du classique aux airs de jeunesse

Le Conservatoire de musique de Gatineau sera plongé demain dans un répertoire romantique avec les Chansons d'amour et de la vie qu'interprétera la soprano vancouvéroise Simone Osborne, étoile montante de l'art lyrique.
Ce récital, qui devait avoir lieu en novembre dernier, mais qui a été repoussé, ouvre la série de concerts grand public que les Jeunesses musicales du Canada (JMC) offrent en Outaouais en 2014, dans le cadre de sa tournée dans les régions du Québec.
Grâce à cet organisme voué à la promotion et la diffusion de la crème de la scène classique émergente, le conservatoire accueillera ensuite la pianiste albertaine Tina Chong, dont les doigts exprimeront de surprenantes Fantaisies, le 7 mars, tandis que le chef-d'oeuvre de Puccini, La Bohème, sera interprété à l'école secondaire De La Salle, le 2 mai. Les billets sont vendus à la porte.
Trois spectacles auxquels s'ajoute La récréation de Mozart. Ce concert «jeune public» commandité par les JMC sera joué au Centre national des arts le 26 janvier prochain. Il met en scène le prodige tout jeune, préférant pianoter librement plutôt que de peaufiner les 12 variations que son père lui a ordonné de pratiquer avant de s'absenter pour une heure. La soeur rappellera Wolfgang à l'ordre, à grands renforts de bonbons.
Cette Récréation ne manquera pas d'«émerveiller les 3 à 8 ans», souligne la directrice générale et artistique des JMC, Danièle LeBlanc. «C'est un bijou. J'ai vu une salle remplie d'enfants surexcités qui scandaient 'Mozart! Mozart!'», témoigne cette mezzo soprano.
Romantique et contemporain
Accompagnée par le pianiste Jean Desmarais - et non par sa complice habituelle Anne Larlee -, Mme Osborne interprétera jeudi le cycle L'amour et la vie d'une femme de Robert Schumann, ainsi que des mélodies de Reynaldo Hahn, Richard Strauss, Vincenzo Bellini et Giuseppe Verdi.
Elle entonnera aussi deux oeuvres contemporaines du compositeur canadien Brian Current, commandées par le Canadian Art Song Project (CASP) spécialement pour les Jeunesses musicales. L'approche de M. Current est peut-être moins romantique qu'«expressionniste», mais «il y a un dénominateur commun dans les émotions exacerbées» que porte sa musique, souligne Mme LeBlanc.
Marianne Dostaler et Philippe-Étienne Blais, deux anciens élèves de Renée Lapointe, au conservatoire, assureront quant à eux la première partie du récital de Mme Osborne, qui se veut aussi un hommage à la mémoire de la grande contralto canadienne Maureen Forrester.
Le talent en éclosion des invités des JMC fait d'eux «les Marc Hervieux ou les Marie-Nicole Lemieux de demain», affirme Mme LeBlanc. «D'ailleurs, Simone Osborne est à [un cheveu] d'une carrière internationale», analyse-t-elle, enthousiasmée tant par les qualités vocales de la cantatrice que par «son savoir faire pour établir un lien avec son public». «Elle aime commenter ses concerts, et nous aussi, aux Jeunesses, on aime ça», dit-elle en exprimant la mission de l'organisme de favoriser «la résonance des JMC en dehors du milieu classique.»
Dans cette même veine d'ouverture, Tina Chong tentera, en mars, de sortir les «fantaisies» du moule classique à l'intérieur duquel elles sont confinées. Avec «flamboyance, rapidité ou intimité», la pianiste «exploite les fantaisies, elle leur trouve des racines plus profondes que Liszt ou Chopin, remonte à Haendel ou creuse leurs ramifications au fil de plusieurs styles, en poussant jusqu'à Beethoven et Prokofiev», explique Mme LeBlanc.
Après s'est concentrée, pour sa première année en poste, à «dépoussiérer l'image des JMC» et à consolider les «liens de solidarité entre les 21 centres des JMC en région [dont celui de l'Outaouais] et la maison-mère», la directrice générale prépare un plan stratégique pour voir notamment comment «se repositionner» face à la gratuité et l'immédiateté de l'offre culturelle sur Internet.
Ybergeras@ledroit.com
QUOI ?
Chansons d'amour et de la vie
OÙ ?
Conservatoire de musique de Gatineau
QUAND ?
Jeudi 9 janvier, 19 h 30
RENSEIGNEMENTS ?
819-772-3283; conservatoire.gouv.qc.ca
QUOI ?
Fantaisies à la clé
OÙ ?
Conservatoire de musique de Gatineau
QUAND ?
Vendredi 7 mars, 19 h 30
RENSEIGNEMENTS ?
819-772-3283; conservatoire.gouv.qc.ca
QUOI ?
La Bohème de Puccini
OÙ ?
École secondaire De La Salle
QUAND ?
Vendredi 2 mai, 19 h 30
RENSEIGNEMENTS ?
819-243-5591; jmc-outaouais.weebly.com
QUOI ?
La récréation de Mozart
OÙ ?
Conservatoire de musique de Gatineau
QUAND ?
Dimanche 26 janvier, 15 h
RENSEIGNEMENTS ?
1-888-991-2787; ticketmaster.ca