Drew Miller

Drew Miller évite le pire

Mardi soir, Drew Miller est passé à un doigt de perdre un oeil sur la patinoire. Mercredi matin, il était de retour sur la patinoire comme si de rien n'était.
Ou presque.
L'attaquant des Red Wings de Détroit a reçu un patin de Mark Stone en plein dans le visage, dans la première période du match de mardi. Il est rentré au vestiaire au pas de course, craignant le pire.
«Je me sens béni des dieux. Finalement, le patin n'a pas atteint mon oeil. Je suis vraiment très chanceux», a-t-il confié aux journalistes de Détroit, hier.
La lame a quand même fait une belle entaille sur le visage de Miller. On lui aurait fait entre 50 et 60 points de suture pour la refermer. La cicatrice pourrait être visible pendant un grand bout de temps. La vision de Miller, par miracle, n'a pas été affectée. Il portait un protecteur facial complet, hier, durant l'entraînement des Red Wings. Il aimerait ne pas rater un match de plus.
Il pourrait maintenant aider la cause des Sénateurs, puisque dans leur prochaine partie, les Wings accueilleront les Bruins de Boston, ce soir.