L'attaquant Marc Dorion, originaire de Bourget, représente le Canada en hockey-luge aux Jeux paralympiques de Sotchi.

Dorion et le Canada visent la triple couronne

Il faisait plus de 15 degrés Celsius mercredi quand son téléphone a sonné. Assis dans son fauteuil roulant et portant un chandail à manches courtes, Marc Dorion profitait de la chaleur.
Tout ça à trois jours du premier match de ses coéquipiers de l'équipe canadienne de hockey luge et lui en Russie.
« Ça fait différent des autres Jeux paralympiques, a avoué Dorion, qui a vécu les finales d'hiver de Turin en 2006 puis de Vancouver en 2010.
« Il n'y avait pas de palmiers là-bas, a rappelé l'attaquant franco-ontarien originaire de Bourget. Il fallait porter un gros manteau quand on se promenait dehors. »
La délégation canadienne lui a remis une tuque avant son départ pour Sotchi. Un morceau de vêtement qui est resté dans sa valise depuis son arrivée, samedi dernier.
« Je ne pense pas qu'on en aura besoin à moins qu'on aille à la montagne voir d'autres sports », a précisé Dorion.
Le journaliste du Droit n'appelait pas l'athlète franco-ontarien pour simplement discuter de météo russe avec lui. Le but premier? Jaser des attentes élevées envers l'équipe de hockey luge à ces Jeux paralympiques.
Le Canada, qui a remporté plusieurs compétitions dans les deux dernières années, entamera samedi le tournoi à titre de favori pour remporter l'or.
Hockey Canada rêve de réussir un tour du chapeau. Son équipe féminine a gagné les grands honneurs, il y a deux semaines, aux Jeux olympiques. Et la formation masculine a fait de même.
« On trouvait ça excitant de regarder leurs matches à la télé, de les voir gagner. C'est une motivation pour nous, a dit Dorion.
« C'est sûr que nous voulons aussi ramener une médaille d'or de Sotchi. Mais on ne peut pas penser déjà à la finale. Il faudra prendre ça un match à la fois. »
Car Dorion et les autres vétérans n'ont pas oublié ce qui s'est passé, il y a quatre ans, en sol canadien. Ils étaient les favoris en 2010. Mais en finale, on retrouvait plutôt les États-Unis et le Japon. Le Canada avait terminé quatrième. Un résultat qui avait laissé un goût amer.
Dorion avait vécu cette déception en compagnie de son père Roch, qui est préposé à l'équipement de l'équipe canadienne. « Je me compterais choyé de gagner une médaille d'or avec lui ici à mes côtés. [...] J'ai vraiment hâte que les Jeux commencent », a-t-il répété durant l'entrevue.
Une autre athlète francophone de la région se trouve aussi à Sotchi. Caroline Bisson, d'Aylmer, prendra part aux courses de ski de fond et de biathlon.
Cérémonie d'ouverture
Par ailleurs, le président russe Vladimir Poutine a donné le coup d'envoi aux Jeux paralympiques de Sotchi, vendredi, avec comme toile de fond l'intervention militaire de son pays en Crimée.
Au cours du défilé des athlètes, la délégation de 23 membres de l'Ukraine n'a été représentée que par le porte-drapeau. Plusieurs chefs d'État et dignitaires internationaux ont d'ailleurs décidé de boycotter les Jeux en raison de la crise, contrairement à l'équipe ukrainienne.
Cette dernière a toutefois fait savoir qu'elle pourrait se retirer si la situation dégénère.
Dans le trio de tête
Les 11e Jeux paralympiques d'hiver, qui s'étendront sur une période de 10 jours, regroupent 547 athlètes de 45 pays.
En raison du début des compétitions samedi, seulement 41 des 54 athlètes canadiens ont participé au défilé.
La porte-drapeau de la délégation était la joueuse de curling en fauteuil roulant, Sonja Gaudet. L'athlète âgée de 47 ans, de Vernon, en Colombie-Britannique, est double médaillée d'or paralympique.
Le Canada a remporté 19 médailles, incluant 10 d'or, aux Jeux paralympiques de Vancouver, il y a quatre ans. Le Comité paralympique canadien a établi comme objectif de terminer dans le groupe des trois premières nations au classement des médailles d'or.
Au programme de la première journée, samedi, il y aura du ski alpin, du biathlon, du curling et du hockey.
Un total de 72 médailles, un record pour des Jeux paralympiques, est à l'enjeu.
Avec La Presse Canadienne