Des pilules d'ecstasy.

Dix autres trafiquants arrêtés

La police de Gatineau continue son travail de démantèlement, auprès d'un réseau de trafiquants de stupéfiants de la région.
La deuxième phase du projet Illusion a mené à l'arrestation de 10 personnes, jeudi soir. Les policiers ont frappé à trois autres adresses vers 18h. Ils ont visé le 150, et le 157 rue du Progrès, dans le secteur de Masson-Angers, et le 381 rue Nadon, dans le secteur Buckingham.
Deux personnes devraient comparaître vendredi  au palais de justice de Gatineau sous des accusations de possession et de trafic de drogue, de possession de biens criminellement obtenus, de recel, de bris de probation et de bris d'engagement.
Les huit autres personnes ont été libérées avec des promesses de comparaître à une date ultérieure. Cette deuxième vague d'arrestation vient à la suite d'un premier coup de filet qui a permis de faire l'arrestation de huit personnes, et de mettre la main sur quelque 1500 grammes de cannabis, 15g de cocaïne, plus de 200 comprimés de speed et d'ecstasy, une cinquantaine de cartons de cigarettes de contrebande, un fusil de calibre .12, deux carabines de chasse, un bâton rétractable et plus de 23 000$ en argent comptant, la semaine dernière.
Cette fois, les policiers ont saisi des centaines de pilules de speed et d'ecstasy, et une quantité encore indéterminée cocaïne, de cannabis et de GHB. Deux véhicules ont aussi pris le chemin de la fourrière.