Divorce officialisé entre Ottawa et Plasco

La Ville d'Ottawa a officiellement coupé les liens avec l'entreprise de transformation de déchets Plasco Energy Group. Les deux parties en sont venues à un règlement hors cour, hier, indique le greffier et chef du contentieux Rick O'Connor, dans une note de service envoyée à l'ensemble du conseil municipal. Les élus ont adopté le 25 février dernier une résolution exigeant la «résiliation de l'entente à long terme sur la transformation des déchets» avec Plasco qui s'était placé sous la protection de la loi sur la faillite deux semaines plus tôt. Plasco avait signé une entente de 180 millions sur 20 ans avec la Ville d'Ottawa, en 2012, pour transformer ses d'ordures ménagères en énergie.