Disco e progresso - Da Cruz

Alors que le monde entier vient de vibrer au rythme du Brésil, il est toujours possible de jouer les prolongations avec la chanteuse Mariana Da Cruz.
Avec des titres fleurant bon l'été et la fête - Campari Soda, Atras do Carnaval, Bola da Discoteca - ce double album se laisse apprivoiser sans difficulté. Plus qu'une chanteuse, Marina Da Cruz incarne le renouveau de la musique brésilienne en tissant une passerelle entre l'immense mémoire de son pays d'origine et sa volonté de trouver une essence disco dans une musique intrinsèquement dansante. Son album Disco e progresso nous offre ainsi deux voyages en un: le premier est celui qu'elle nous invite à faire avec sa voix à la fois moite et déchirante, et la multitude de sonorités latines qu'elle défriche. Le premier CD, Bright Side, est une belle promesse pour aller au-delà des nuages, là où le ciel persiste et reste toujours bleu. Le second opus, Dark Side, plonge dans les méandres électro-funk de compositions plus sinueuses. Reste sa façon délicieuse d'allonger les syllabes et d'incurver la mélodie vers une musique toujours lumineuse.