L'Agence du revenu fermera tous ses comptoirs de paiements et de renseignements à partir du 1er octobre.

Des arnaqueurs se font passer pour le fisc

En utilisant le nom de l'Agence du revenu du Canada (ARC), des fraudeurs font actuellement du hameçonnage et d'autres arnaques qui pourraient entraîner des vols d'identité et d'argent.
Le fisc vient d'émettre un avis conseillant aux Canadiens de se méfier de tout appel ou courriel qui est fait en son nom.
L'ARC rappelle entre autres qu'elle ne demande jamais, de cette façon, de renseignements personnels sur les cartes de crédit, les comptes bancaires ou les passeports.
Dans certains cas, les arnaqueurs demandent directement aux gens leurs renseignements personnels; dans d'autres, on les renvoie à un site Web qui ressemble à celui de l'ARC où on leur demande de confirmer leur identité.
L'agence signale que certains appels téléphoniques frauduleux font usage d'un langage menaçant et contraignant pour effrayer les particuliers et les pousser à effectuer un paiement anticipé d'une dette fictive. Ces appels doivent être ignorés et signalés aux autorités policières.
Parmi les exemples de courriels frauduleux en circulation, mentionnons ceux qui avisent les contribuables qu'ils ont droit à un remboursement d'un montant précis, ou informent les gens que leur cotisation fiscale a été vérifiée et qu'ils ont droit à un remboursement d'impôt.
Ces courriels de hameçonnage contiennent souvent les logos de l'Agence du revenu du Canada ou des liens Internet qui semblent officiels.