Tyson Gillies, qui évolue habituellement comme voltigeur, a effectué sa première sortie sur le monticule, position qu'il devra adopter s'il espère rester avec l'équipe.

De plaisantes surprises chez les Champions

Phillippe Aumont n'a pas encore pris place sur le monticule, mais après trois matches hors-concours contre des équipes seniors, le gérant des Champions d'Ottawa a déjà été témoin de plusieurs belles surprises.
Comme il fallait s'y attendre, les champions en titre de la Ligue Can-Am ont pulvérisé leurs adversaires tout le week-end. Dimanche, contre une formation étoile de la Ligue de baseball de la capitale nationale, ils ont gagné 11-4.
Face à des clubs amateurs, tout le monde a eu la chance de se bâtir une confiance au bâton et sur la butte. Ce qui a impressionné le gérant Hal Lanier, c'est la qualité des joueurs qu'il ne connaissait pas. Il n'a pas mis de temps à apprécier ses nouvelles additions du côté droit de l'avant-champ. Brian Bistagne (2e but) et Ricky Oropesa (1er but) ont été rassurants, mais il a également vu de belles choses de recrues à l'essai.
Les trois joueurs invités à la suite du camp d'essais libres ont tous gagné des points à ses yeux, tout comme le Gatinois Philippe Craig-St-Louis, qui a produit un point sur un solide double dimanche.
Le voltigeur recrue Carson Helms a montré la puissance de son bras, de la vitesse sur les sentiers et une force de frappe en claquant un très long circuit à Saint-Jean-sur-Richelieu samedi. Le lanceur Curtis Johnson a tellement bien fait que Lanier a déjà indiqué que l'artilleur de Sudbury allait recevoir une offre de contrat d'ici mardi.
Enfin, il y a l'intrigant Tyson Gillies qui a fait une première présence au monticule dimanche après avoir participé à deux matches à sa position naturelle de voltigeur. L'ancien espoir des Phillies de Philadelphie a récolté trois coups sûrs en quatre présences au bâton. Il produit cinq points. Il a marqué deux fois en plus de voler un but, mais les places de vétérans sont toutes occupées chez les Champions.
S'il veut rester, ça devra passer par l'enclos des releveurs pour l'instant. Dimanche, sa première sortie a été plus ou moins convaincante, mais comme il est nouveau à cette position, son avenir sur la butte pourrait être prometteur.
Il a lancé deux manches où il a accordé trois coups sûrs, quatre points, mais seulement deux mérités. Il a atteint un frappeur, donné un but sur balles et retiré un frappeur sur trois prises.
« Je suis plus confortable dans les trois champs, mais je me sens bien dans mon inconfort ! Je vais tout faire pour continuer à jouer au baseball. Je suis excité d'essayer une nouvelle position. Je viens de décider cela il y a deux semaines. Ça m'excite de voir que j'ai une grande courbe d'amélioration. »
Hal Lanier devra effectuer trois coupes d'ici le prochain match contre les Capitales de Québec mardi. La saison débute jeudi à Ottawa.