Les déboires défensifs du Canadien se sont poursuivis mercredi soir à Pittsburgh avec un huitième match dans ses 11 derniers au cours duquel il a concédé quatre buts ou plus à l'adversaire.

D'autres remaniements en vue chez le Canadien

Les déboires défensifs du Canadien se sont poursuivis mercredi soir à Pittsburgh avec un huitième match dans ses 11 derniers au cours duquel il a concédé quatre buts ou plus à l'adversaire.
«On essaie de trouver des solutions, car on est tous conscients qu'il faut améliorer notre jeu défensif», a convenu Michel Therrien.
L'entraîneur-chef tentera une nouvelle combinaison contre les Red Wings de Détroit, ce soir, en jumelant P.K. Subban à Douglas Murray.
«C'est une bonne chose qu'on se familiarise avec chaque défenseur, car on ne sait jamais ce qui peut se produire au fil d'une saison», a dit Subban.
Rare élément positif du match de mercredi, Nathan Beaulieu demeurera aux côtés de Josh Gorges. Pour sa part, Alexei Emelin retrouvera Andreï Markov.
«On n'était pas satisfaits du match d'Emelin à Toronto, mais on n'est pas là pour le tasser indéfiniment, a indiqué Therrien. On veut qu'il ait la même réaction que Rene Bourque, qui a connu un bon match mercredi avec Daniel Brière et Brandon Prust.»
En apparence indifférent à l'idée de retrouver son compatriote à sa droite, Markov a reconnu sans détour qu'il avait connu des ennuis face aux Penguins.
«Ce n'est pas un secret, je dois être meilleur que cela et toute l'équipe doit être meilleure, a mentionné le vétéran russe. On doit se serrer les coudes et être les joueurs que nous pouvons être.»
L'autre général en défense n'a été guère plus brillant contre la bande à Sidney Crosby. Le jeu de P.K. Subban semble régresser depuis quelques matches et ça lui a valu une bonne discussion avec son directeur général.
Diaz sorti?
Le Tricolore devait amorcer son entraînement à 14h, mais a finalement sauté sur la glace une demi-heure plus tôt. Sa rencontre avec Marc Bergevin a fait en sorte que Subban a raté le début de l'exercice.
«Qu'il s'agisse d'une bonne ou d'une moins bonne rencontre, c'était une rencontre privée et on va s'en tenir à cela», a prévenu Subban, qui a toutefois indiqué qu'il n'avait pas été question de contrat.
Raphael Diaz, lui, n'a pas eu de meeting avec personne, mais il ronge son frein en attendant de revenir dans la formation.
Il sera vraisemblablement laissé de côté face aux Wings pour la cinquième fois en neuf matches.