Lawrence Doris, qui personnifiait le père Noël, a été arrêté par la police une première fois en novembre.

D'autres accusations contre l'ex-père Noël des Promenades

De nouvelles accusations d'agression sexuelle ont été déposées contre un homme de 78 ans qui a déjà joué le rôle de père Noël aux Promenades de l'Outaouais.
Lawrence Doris, 78 ans, a été accusé une première fois le 21 novembre dernier, relativement à des attouchements sexuels sur des enfants.
Les agressions reprochées se sont produites entre 1982 et 2013. Les victimes alléguées connaissent le suspect.
Le septuagénaire aurait posé des gestes sur au moins une de ses victimes, alors qu'il campait le rôle du père Noël. Le suspect ne se serait pas servi systématiquement de son statut pour toucher des enfants qu'il ne connaissait pas.
«À la suite de la diffusion de reportages dans les médias, neuf autres victimes de M. Doris ont communiqué avec les enquêteurs du Service de police de la Ville de Gatineau, confirme le sergent Jean-Paul Le May. L'enquête a ainsi permis d'ajouter 11 nouveaux chefs d'accusation, dont incitation à des contacts sexuels, contacts sexuels, attentat à la pudeur et grossière indécence.»
Au moment des agressions, les victimes étaient âgées entre 4 et 10 ans. Le suspect n'a été à l'emploi du centre commercial que l'an dernier.
Il a été libéré, en novembre, avec certaines conditions à respecter, parmi lesquelles il lui est interdit de se trouver seul en présence d'enfants de moins de 16 ans et de communiquer avec ses victimes.
Il sera de retour à la cour le 10 février prochain.