D'Artagnan Joly a été choisi au 171e échelon par les Flames de Calgary.

D'Artagnan Joly repêché par les Flames

Le septième des frères Joly, D'Artagnan, est devenu samedi le premier de sa famille à être repêché par un club de la LNH, les Flames de Calgary mettant la main sur les droits de l'ailier droit gatinois en sixième ronde au repêchage amateur tenu au United Center de Chicago.
Le frère de Michaël, de l'organisation des Rangers de New York, vient de connaître une saison de 16 buts et 48 points en 66 parties avec le Drakkar de Baie-Comeau, de la LHJMQ, club qui a fait son acquisition des Olympiques de Gatineau en décembre 2015.
Joly, qui fait 6' 2'' et 175 livres, était considéré comme le 102e meilleur espoir parmi les patineurs nord-américains par la Centrale de dépistage de la LNH. Il a été choisi au 171e rang au total.
«J'ai travaillé fort pour ça et je suis très heureux de faire partie des Flames de Calgary», a dit l'ancien de l'Intrépide midget AAA de Gatineau à FlamesTV.
«Je sais que c'est une bonne équipe qui a de bons espoirs. Ils cherchent à bâtir pour l'avenir et pour essayer de gagner une coupe Stanley dans une couple d'années. Je suis un grand gars avec un potentiel offensif. J'ai beaucoup d'outils offensifs à apporter à cette équipe. J'ai du travail à faire et je vais faire ce que j'ai à faire pour faire partie de cette équipe un jour», a-t-il ajouté.
Joly a expliqué aux journalistes de Calgary à quel point ses six frères l'ont aidé à se rendre jusque là, et il pense que les deux autres qui jouent chez les pros, Michaël et Raphael, qui joue pour Fuchse Duisburg en Allemagne, vont l'aider à aller de l'avant.
«Ils ont toujours été des personnes importantes dans ma vie et ils m'ont aidé à traverser les épreuves. J'ai vu tout ce qu'ils ont dû traverser et ça m'a aidé. Ils sont de pros et ils en savent beaucoup plus que moi sur ce que ça prend pour se rendre ici, ils m'ont donné beaucoup d'outils pour arriver à ce jour», a-t-il indiqué.
Parmi les autres hockeyeurs du coin, le défenseur des 67's d'Ottawa Noel Hoenfenmayer a pour sa part été sélectionné en quatrième ronde, 108e au total, par les Coyotes de l'Arizona, alors que son coéquipier Sasha Chmelevski, pourtant mieux classé que lui (43e en Amérique du Nord), a dû attendre à la fin du sixième tour pour entendre son nom être prononcé par les Sharks de San Jose. Le défenseur Jacob Paquette, des Frontenacs de Kingston, a pour sa part été l'avant-dernier choix de l'encan, choix de septième ronde des Predators de Nashville.
Les attaquants Greg Meireles (Kitchener) et Oliver Castleman (Niagara), de même que le centre des 67's Austin Keating et l'attaquant des Olympiques Shawn Boudrias n'ont pas trouvé preneurs.
Le repêchage en bref
Dorion occupé
Le d.g. des Sénateurs Pierre Dorion a tenu plusieurs discussions avec ses homologues à Chicago pour conclure une transaction, sans succès. « Si j'étais à l'école, j'aurais obtenu un A+ pour l'effort », a-t-il dit, ne cachant pas qu'il avait reçu plusieurs appels pour le vétéran Dion Phaneuf, qui l'a empêché de protéger Marc Méthot au repêchage d'expansion pour les Golden Knights de Vegas, qui l'ont finalement choisi. Ces derniers, en passant, n'ont pas cédé les droits sur Méthot en fin de semaine. Son agent Andy Scott a confié au Droit qu'il « n'y a rien pour l'instant, je vais effectuer un suivi avec Vegas cette semaine. À l'approche du 1er juillet, Dorion a pour sa part une semaine chargée alors qu'il entend discuter avec les agents des joueurs autonomes sans restriction qu'il aimerait garder, les Viktor Stalberg, Mike Condon, Tom Pyatt et Tommy Wingels. Il doit aussi parler avec l'agent de Jean-Gabriel Pageau, qui sera agent libre avec restriction.
Wathier avec les Olympiques
En marge de ce repêchage où ils n'ont vu aucun de leurs joueurs être repêché, les Olympiques de Gatineau ont annoncé samedi la nomination de leur ancien joueur Francis Wathier en tant qu'entraîneur adjoint. Natif de St-Isidore, dans l'Est ontarien, Wathier a joué quatre saisons pour les Olympiques (de Hull et Gatineau) entre 2001 et 2005, participant à deux conquêtes de la coupe du Président. Il a ensuite passé une douzaine d'années chez les professionnels, la majorité au sein de l'organisation des Stars de Dallas, pour qui il a disputé 10 matches dans la LNH. Il a accroché ses patins après avoir joué une dernière saison avec les Prédateurs de Laval, de la Ligue nord-américaine, en 2015-2016.