Sidney Crosby est de retour dans son patelin en Nouvelle-Écosse pour la tenue de son camp d'entraînement annuel pour les jeunes hockeyeurs.

Crosby fait fit des critiques

(Halifax) Sidney Crosby a déclaré qu'il avait fait abstraction de ceux qui se questionnaient à savoir s'il devait continuer de jouer au hockey après avoir subi une autre commotion cérébrale pendant les séries éliminatoires du printemps dernier.
Au cours d'un point de presse avec les journalistes lors de son camp de hockey annuel à Cole Harbour, en Nouvelle-Écosse, Crosby a dit qu'il était trop concentré sur l'obtention d'une autre coupe Stanley avec les Penguins de Pittsburgh pour se préoccuper de l'opinion des gens sur sa santé.
Crosby a subi de nombreuses commotions cérébrales au cours de sa carrière, dont une pendant le match no 3 de la série demi-finale de l'Association Est en mai.
Il a raté un match avant d'effectuer un retour dans le match no 5, suscitant de nombreuses questions chez les spécialistes des commotions cérébrales et au moins un ex-joueur - qui se demandaient tous s'il ne devrait pas plutôt annoncer sa retraite.
Crosby a dit qu'il n'était « pas au courant de cela ».
« Je ne lis pas et je n'entends pas ces choses-là en séries éliminatoires », a-t-il mentionné.
Les Penguins ont gagné une deuxième coupe Stanley consécutive après avoir défait les Predators de Nashville en finale.
La coupe à Cole Harbour
Sidney Crosby a par ailleurs laissé entendre qu'il défilerait de nouveau avec la coupe Stanley dans sa ville natale en Nouvelle-Écosse. Crosby a confirmé qu'il aurait la coupe entre ses mains les 6 et 7 août.
L'attaquant des Penguins de Pittsburgh a indiqué que ses plans n'étaient pas encore tout à fait définis, mais il a souligné la tenue d'un défilé annuel à Halifax le 7 août - le jour du 30e anniversaire du hockeyeur - et a dit croire qu'il s'agissait d'un moment approprié.
Crosby a affirmé souhaiter que le plus de gens possible puissent voir le trophée.
Le capitaine des Penguins a défilé avec le plus prestigieux trophée du hockey professionnel à deux reprises déjà dans sa ville natale de Cole Harbour, en 2009 et 2016, attirant des milliers d'admirateurs.
Chaque joueur de l'équipe récipiendaire de la coupe Stanley obtient sa garde brièvement durant la saison morte.