Marianne St-Gelais (photo) a terminé au premier rang de sa ronde de qualifications, tout comme Valérie Maltais.

Courte piste: les trois Canadiennes avancent

Les trois Canadiennes inscrites à l'épreuve de 500 mètres de patinage de vitesse sur courte piste des Jeux de Sotchi ont obtenu leur laissez-passer pour les quarts de finale, lundi, au Palais des sports de glace Iceberg.
Prenant le départ lors de la cinquième de huit rondes de qualifications, Marianne St-Gelais, de Saint-Félicien, a terminé au premier rang grâce à un chrono de 43,729 secondes, devançant la Néerlandaise Yara van Kerkhof (44,044).
St-Gelais, médaillée d'argent sur la distance aux Jeux de Vancouver, est une des aspirantes au trône de la Chinoise Wang Meng, absente en raison d'une blessure à une cheville.
Valérie Maltais, de La Baie, a également été la première à franchir la ligne d'arrivée de la dernière vague, en 44,093. Suk Hee-shim, une Sud-Coréenne de 17 ans, s'est classée deuxième, en 44,197.
Tout juste avant Maltais, Jessica Hewitt, de la Colombie-Britannique, s'est qualifiée en vertu de sa deuxième place lors de la septième vague, en 43,447. La Chinoise Kexin Fan a pris le premier rang, en 43,356.
Les quarts de finale, les demi-finales et la finale de l'épreuve auront lieu jeudi après-midi.
Plus tard, le relais féminin canadien a assuré sa place en finale, programmée le 18 février. Le quatuor formé de St-Gelais, Maltais, Hewitt et de Marie-Ève Drolet a fini deuxième de sa vague derrière les Coréennes, gagnantes en quatre minutes 8,052 secondes.