Paul Tovan

Couple ligoté: l'une des victimes est un proprio de taudis

Une des victimes de l'invasion de domicile perpétrée samedi à Gatineau est propriétaire de taudis connu dans la région.
Paul Tovan a été ligoté et séquestré dans sa résidence du 14, rue Cartier, en compagnie de sa conjointe.
Les agresseurs ont frappé à sa porte et on fait irruption dans la résidence lorsqu'un des deux résidents a ouvert. L'homme a demandé s'il pouvait utiliser leur téléphone résidentiel.  Le couple a accepté de le laisser entrer. Un deuxième suspect qui n'avait pas été aperçu jusque là s'est introduit dans la maison.
Une arme blanche a été utilisée lors de l'agression. Selon le Service de police de la Ville de Gatineau, le vol serait le motif du crime. Les suspects pourraient avoir tenté de se faire justice dans une affaire de conflit concernant un loyer. Samedi dernier était le premier du mois.
Paul Tovan, qui possède des logements dans le Vieux-Hull, est connu des autorités de Gatineau pour l'insalubrité de ses bâtiments.
Le couple sexagénaire a été fait prisonnier de sa propre résidence.
M. Tovan aurait tenté d'expulser les deux hommes, mais les suspects l'ont maîtrisé avec des attaches autobloquantes. Les suspects ont ensuite lié les mains de sa femme dans une autre pièce.
Après le départ de ces visiteurs impromptus, la femme a réussi à se défaire de son emprise et s'est rendue à la maison voisine du 12, rue Cartier pour alerter les autorités.
M. Tovan aurait subi une lacération dans le dos. La femme a quant à elle subi un choc nerveux. Ils ont été transportés à l'hôpital de Gatineau pour être examinés par des médecins. Ils ont tous les deux obtenu leur congé d'hôpital.
Une enquête est ouverte. Les suspects sont de race blanche, et sont âgés d'environ 30 ans. Ils parlent tous les deux français. L'un d'entre eux mesure 6' avec une assez forte corpulence, le second mesure 5' et 8». Ils portaient des vêtements foncés au moment du crime.